Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : les Mondiaux de patinage

n'ont pas amené le public excompté.

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

Dommage, car le spectacle en valait la peine. De plus, il est rare de pouvoir assister à de telles performances sans avoir à effectuer de longs déplacements. La notion de proximité, chère aux locavores et aux écologistes n'a pas joué. Pourtant ici, le sport a... pignon sur rue.

Lire l'article

Santé : les nouvelles maladies

liées aux Nouvelles Techniques de l'Information et de la Communication et aux réseaux sociaux....

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

Ce n'est que le début, mais les professionnels de la santé s’inquiètent sérieusement des conséquences que peuvent avoir sur les organismes l'usage immodéré d'Internet et du téléphone portable. Pour Jean-Jacques Beltramo, il ne fait aucun doute que la population féminine est la plus soumise à ces risques...

Lire l'article

En avril, le poisson ne fait plus recette...

et avec le changement climatique en marche, on se couvrira d’un fil.

Crédits:
textes par
Catégorie pour aider à rire

Peu de poissons cette année pour le 1er avril, les écologistes avaient peut-être raison, les stocks sont en baisse... Le nôtre n’a pas fait recette (lire ici). Presque crédible, il donnait à égalité Marine et Nicolas et l’avantage à Mélenchon face à Hollande au premier tour des présidentielles... Crédible pour certains, ce qui a fait dire à un de nos lecteurs rencontré hier sur une plage de Cannes : vraiment, ces sondages, c’est n’importe quoi !

Lire l'article

Salaires des professeurs : pour quelques euros de plus...

le salaire de la peur ou du labeur ?

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

Qui dit que le métier de prof est facile ? Pas ceux en tous les cas qui gravitent autour et qui mesurent la lente dégradation d'une profession qui suit pas à pas celle de notre société. Cette partie qui refuse l'autorité sous toutes ses formes. Les réformes succèdent aux réformes et tentent avec plus ou moins de... maladresses de panser les plaies. Mais les gouvernements et leurs ministres ne peuvent tout résoudre. Où est-il le temps où les professeurs se retrouvaient face à des classes de plus de 40 élèves (jusque dans les années soixante) ? Élèves disciplinés et respectueux. L'idéal ? Certes pas mais on peut s'étonner de certaines revendications, du corporatisme de la profession, sans parler de l'action des syndicats. La proposition du gouvernement : 500 € de plus par mois, ne solutionnera pas le fond du problème. A quelques encablures des présidentielles, c'est sans doute un peu tard pour renverser la vapeur...

Lire l'article