Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mali : on ne plaisante pas

avec la Charia...

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

L'application stricto sensu des préceptes musulmans semblent perdurer dans certains États ou présumées Républiques qui se font un devoir de respecter les textes sacrés. D'où cette inquiétude légitime de Jean-Jacques Beltramo... On voit bien ici que si DSK redevient peu à peu fréquentable par les médias, il trainera toute sa vie l'épisode du Novotel de New York et celui du Carlton de Lille et ceci quel que soit l'issu judiciaire de ces affaires. Il ne devrait pas oublier la leçon. C'est tout le mal que nous lui souhaitons. En fait, la loi islamique privilégie pour la femme adultère, au mieux une sévère séance de coups de fouet devant les membres de sa communauté, au pire la lapidation (jusqu'à ce que mort s'ensuive). Plus généralement, les hommes s'en tirent avec quelques coups fouet ou de bâton devant un public ravi qui aura le temps de méditer sur les conséquences de ses actes pervers...

Lire l'article

France : Sept petits Tours et puis s'en va...

Amstrong dans la tourmente.

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

Le sport de compétition a rapidement été un enjeu politique. Puis l’avènement du sport professionnel est venu polluer ce qu'il restait d'air pur au sommet de l'Olympe. Certains sports sont davantage touchés que d'autres. Le cyclisme depuis ses débuts a souffert des débauches d'efforts qu'on demandait à ces bagnards de la route et du vélo. La tentation de se doper était là et certains ont poussé à la... roue. Pour Lance Amstrong, c'est fini, la sanction est tombée, un rien excessive. Preuve en est, ses 7 titres déchus ne seront pas redistribués. Et pour cause, les suivants ne valaient pas forcement mieux en matière de dopage, juste moins bien organisés, ils faisaient figure... d'amateurs.

Lire l'article

L'Europe : un Nobel

... sinon rien !

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

Ce n'est pas la première fois ni la dernière qu'une entité, un homme, plus rarement une femme, se voit attribuer une récompense qui, par bien des aspects, semble antinomique. Donner le Nobel de la Paix à une Europe dont plusieurs États envoient des soldats dans des pays en guerre (évidement pour faire la paix, pour défendre la veuve et l'orphelin et au passage protéger ses propres intérêts stratégiques ou commerciaux...). Il y a bien sûr des morts, pas seulement des professionnels mais des civils innocents (effets collatéraux difficiles à éviter...) et au final d'autres veuves et d'autres orphelins. Ne rien faire ? La réponse n'est pas aisée mais on comprend mieux en Syrie, l'agacement d'un Bachar el Assad à l'annonce du prix Nobel...

Lire l'article

Félix Baumgartner :

Plus grande sera la chute...

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

Il y a chute et chute. Il y a la chute des reins, la chute des cheveux, la chute des tyrans, la chute de l'empire, la chute d'eau, la chute de neige et le point de... chute. Quant au pouvoir d'achat de Français, il est en chute libre. Mais chut, Jean-Jacques Beltamo a sorti son crayon...

Lire l'article

Miser contre son camp,

une stratégie qui peut payer...

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

si l'on prend quelques précautions, à commencer par ne pas faire jouer sa femme. La situation décrite ci-dessous est totalement et purement fictive. Toute ressemblance avec des joueurs de handball ne saurait être que fortuite. CQFDire !

Lire l'article