Estérel Côte d’Azur : dépaysement garanti...

Crédits:
images par

Ici, les roches rouges plongent dans le bleu de la mer méditerranée, là un canoë jaune glisse doucement sur les eaux vertes d’un lac de l’arrière-pays, à quelques tours de roue, les peintures des artistes habillent les vieilles pierres d’un village, tandis qu’en bord de mer, les vestiges d’un aqueduc romain rappellent que la cité affiche plus de 2 000 ans d’histoire.

Lire l'article

Saint-Tropez. La cité des corsaires dévoile une adresse secrète…

Dans la célèbre station balnéaire connue pour son luxe ostentatoire, le « Pan Deï Palais » affiche sa différence. En effet, derrière la discrète façade du Relais & Châteaux de la rue Gambetta, classée parmi les bâtiments de France, rien ne laisse deviner l’existence d’un palais érigé sur trois niveaux.

Lire l'article

L’industrie du vêtement pas au dessus de tout soupçon.

Crédits:
textes par

Tandis que H&M est accusé de brûler ses invendus devenus encombrants, Burberry est lui soupçonné d’en avoir fait disparaître par le même… mode pour 31 millions €. Des pratiques pas très écologiques, pas trop morales aussi. Avertis par les réseaux sociaux, certains consommateurs cherchent des marques plus respectueuses de environnement et de leurs responsabilités sociales aussi...

Lire l'article

Fourniture scolaire : « Oxford », de la tradition à la modernité...

Née en 1916, la marque française Oxford a su conquérir l'Europe pour atteindre la première place du marché dans les années 2000. Sa gamme compte des milliers de produits destinés aux 2 grands segments de marché que sont les fournitures scolaires et de bureau. Chaque année, plus de 60 millions de cahiers, blocs et agendas sont commercialisés en Europe. Elle prône une démarche responsable et sera la première marque en 2016 en France et en Europe à obtenir l’Écolabel Européen pour les produits de papeterie, sur nombre de ses produits.

Lire l'article

La « malbouffe » : entre plaisir et honte...

Catégorie C'est notre santé

Une étude Ifop pour Naturasante.fr révèle l’attitude ambiguë des Français sur le sujet controversé de la malbouffe. Elle a été réalisée du11 au 12 juillet dernier auprès d’un échantillon de 1 030 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Elle montre entre autres que si les Français sont peu nombreux à résister aux charmes de la malbouffe, celle-ci suscite souvent un sentiment de honte – notamment chez les femmes – au point que certains en viennent même à en dissimuler la consommation à leurs proches. Extraits :

Lire l'article