Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Santé : la loi va changer,

est-ce pour le mieux ?

Le trou de la Sécurité sociale semble impossible, en l'état des lieux, d’être jamais comblé. Les rallonges qu'ils faut sans cesse ajouter pour que l'édifice de protection sociale ne s'effondre pas, laisse envisager le pire. Première étape, l'annonce d'une "Loi santé" qui détricote les acquis et vont nous faire bientôt rejoindre nos voisins Britanniques (dont un certain nombre avait d’ailleurs pris l’habitude de venir se faire soigner en France). Comme bientôt chez nous, on n'y choisit plus son médecin référent... Plus loin, nos cousins québécois qui possédaient dans les années 70 le meilleur système au monde, ont dû faire marche arrière. Désormais, il faut attendre là-bas des semaines, voire des mois, pour avoir un rendez-vous chez un spécialiste, passer une IRM, un scanner... plus de docteurs de famille, la clinique pour tous et le bon Dieu pour les morts. L’équilibre financier c'est fait au détriment des soins et de l’espérance de vie aussi.

Lire l'article

Nice Métropole : l'agriculture bio

en tête de gondole.. quoique.

Crédits:
textes par

Christian Estrosi en défendeur des bergers contre les loups, on connaissait. Le politique a vite compris que les loups ne votaient pas… désolé. Sans doute a-t-il fait le même raisonnement à propos de l'agricultrice biologique. C'est un sujet porteur… De plus en plus de Français font l'effort (financier) de se tourner vers une consommation alimentaire plus respectueuse de l’environnement (moins de pesticides, protection de la biodiversité) et meilleure pour la santé. Si ce n'est pas du recyclage politique autrement dit du green washing…, mais ça y ressemble… désolé.

Lire l'article

Nice : les remarques de la Cour des Comptes

à propos du financement du stade Allianz...

Dès que connu, le Rapport d'observations de la Chambre Régionale des Comptes Provence-Alpes-Côte d'Azur sur la gestion de la construction du grand stade de Nice faisait réagir Olivier Bettati. De quoi faire grincer des dents à la majorité en place, majorité dont il faisait parti il y a encore quelques mois. Morceaux d’anthologie où il... égratigne le maire, son équipe rapprochée, un ancien préfet... et Nice-Matin aussi...

Lire l'article

PACA : le Transport Express Régional

est loin de tenir ses promesses…

Pendant longtemps, le rail français a été le plus performant au monde : qualité du service, prix, ponctualité… Cité partout comme un exemple, il a commencé à perdre de sa prestance en même temps que se mettait en place le « tout autoroutier ». Abandonné par le politique, gangrené par des syndicats irresponsables, la SNCF n'est plus ce qu'elle était. Déficits chroniques alors que les privilèges de ses employés sont devenus injustifiables, retards inadmissibles, plaintes des utilisateurs, fraudes endémiques, rien n'y fait. Il semble qu'on touche le fond au moment même où il est devenu indispensable d'inciter le public à utiliser les transports en commun à cause notamment de la saturation du réseau routier. Richard Gally, Conseiller Régional et Membre de la Commission Transports et Eco mobilité, s'est penché sur le dossier des pénalités du TER PACA. C'est pour lui « un mirage évanoui… »

Lire l'article

La Grèce et les négociations avec ses créanciers :

« L'étrangleur Étranglé ».

Catégorie Pieds dans le plat

Pour André Boyer, professeur en Sciences de Gestion et chercheur auprès de l'IPAG LAB : « Il n’est pas question d’obtenir que l’État grec  rembourse un jour ses dettes. Au contraire, il s’agit de lui prêter plus. Sur le plan économique, le négociateur européen est dans une position d’extrême faiblesse : il échange un versement immédiat contre des promesses de réforme l’objectif du négociateur européen est de tirer un avantage politique de la négociation, pas un avantage économique. »

Lire l'article

Pollution visuelle : facile à combattre

si on le veut vraiment...

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

Alors qu'on nous interdit le portable et les oreillettes par mesure de sécurité car toute notre attention doit se porter très logiquement sur la conduite de nos automobiles et autres véhicules, on a laissé prospérer les panneaux publicitaires dans nos rues et sur nos routes. Personne ne semble avoir remarqué que ces publicités intempestives pouvaient nous distraire et être cause d'accidents. Et nous ne parlons même pas de l'impact qu'ils peuvent avoir sur le paysage et sur le tourisme.

Lire l'article