Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Pollution visuelle : facile à combattre

si on le veut vraiment...

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

Alors qu'on nous interdit le portable et les oreillettes par mesure de sécurité car toute notre attention doit se porter très logiquement sur la conduite de nos automobiles et autres véhicules, on a laissé prospérer les panneaux publicitaires dans nos rues et sur nos routes. Personne ne semble avoir remarqué que ces publicités intempestives pouvaient nous distraire et être cause d'accidents. Et nous ne parlons même pas de l'impact qu'ils peuvent avoir sur le paysage et sur le tourisme.

On notera comme une remarquable exception la décision du maire de Grenoble de débarrasser les rues de sa ville des panneaux publicitaires. Bonne initiative qui devrait faire école si ce n'est les contrats juteux déjà en cours dans de nombreuses villes. Marcher rue d'Antibes à Cannes tient parfois du gymkhana, tant le nombre des panneaux installés sur la chaussée est grand… A-t-on vraiment besoin de tous ces appels à consommer alors que nous pouvons difficilement échapper à ceux de la télévision, de la presse…? Les rues sont des espaces publics qui devraient rester libres de toutes formes de pub. Quant aux murs privés en ville et aux propriétés qui le sont aussi et qui bordent routes et autoroutes, il convient aussi d'y mettre bon ordre.

Une loi vieille de plus de 30 ans mais toujours bafouée existe en ce qui concerne l'interdiction d’installer des panneaux publicitaires hors agglomération. Ce qui n'empêche pas, plus de dix ans après son entrée en vigueur, plusieurs sociétés d’affichage publicitaire de prendre des… libertés aussi avec la charte signée entre leur syndicat professionnel et le ministère de l’Environnement les engageant à respecter l’interdiction de la publicité hors agglomération.

Une nouvelle fois ce sont des associations de protection de l'environnement qui montent aux créneaux alors que ce devrait être à la police d’intervenir et de signaler à la justice les manquements à la loi… Ainsi, France Nature Environnement et Bretagne Vivante, viennent de faire condamner Exterion Media, troisième société d’affichage publicitaire française, pour avoir installé des panneaux publicitaires hors agglomération, en violation du code de l’environnement. C’est la troisième condamnation judiciaire prononcée en moins d’un an, toujours pour le même motif, à l’encontre d’Exterion Media (qui avait racheté Giraudy), et la quatrième victoire obtenue par France Nature Environnement contre une société d’affichage publicitaire.

L’arrêt de la cour d’appel de Rennes du 29 avril 2015 intervient treize mois après les jugements rendus le 20 mars 2014 par le tribunal d’instance de Mâcon qui, déjà, condamnait Exterion Media à verser des dommages-intérêts à France Nature Environnement et à la CAPEN 71, notamment pour avoir installé des panneaux publicitaires hors agglomération à Gueugnon et Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). Le 13 février 2015, c’était au tour de la société Affcom d’être condamnée par le tribunal d’instance de Lyon, saisi par France Nature Environnement, également pour avoir installé des panneaux publicitaires hors agglomération à Paray-le-Monial.

Suite au prochain affichage et à la prochaine condamnation… dézolé. Autre attente, celle de nouvelles mairies qui oseront contrer le puissant lobby de l'affichage publicitaire, sachant que ce dernier sait être... généreux quand nécessaire… dézolé aussi.