Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Archives 2012

Alpes-Maritimes : un pâtissier champion du monde

dans les cuisines de l’Université...

Pour la première fois depuis la création par le Crous de Nice-Toulon de son opération phare en restauration universitaire, « Les Toquissimes », Jérôme de Oliveira, le plus jeune champion du monde de pâtisserie et chef de la pâtisserie Intuitions à Cannes, a imaginé les desserts qui seront proposés aux étudiants jeudi 13 décembre 2012 dans les 7 restaurants universitaires de l’académie de Nice.

Lire l'article

Cannes : Les P’tits Anges,

le dernier né des bistros-gastro du bassin cannois.

Crédits:
textes par
images par

Une nouvelle tendance est née, qui ne peut que contenter la clientèle : la mode des bistros-gastro à prix doux. À Cannes intra muros, « Les Canailles » (tenues par des anciennes du Café Llorca de Vallauris) ont déjà fait l’unanimité, comme le « Bistrot des Anges » de Bruno Oger et le « Bistrot Saint Sauveur » de Claude Sutter au Cannet, sans oublier « L’Étage », le bistrot de Stéphane Raimbault à l’Oasis de La Napoule. Un petit nouveau vient de s’inscrire dans ces bonnes adresses, « Les P’tits Anges », ouvert depuis l’été dernier.

Lire l'article

Le Cannet prend le temps...

d’une intercommunalité désirée.

Crédits:
textes par
Catégorie Pays de Lérins

Á l’extrême ouest des Alpes-Maritimes le regroupement longtemps attendue de communes non encore encartées, ne devrait pas tarder à se faire. Après de nombreux petits pas de danse : un pas en avant un pas en arrière, le compte à rebours est enclenché. Des projets à 29 communes comme à 7, à 3 ou même à deux ont agité les chères têtes pensantes des municipalités concernées... Si, dans le bassin de vie cannoise, rien n’a abouti, malgré tous les avantages financiers à la clé, c’est avant tout pour des questions d’égo. Cannes ne voulait à aucun prix qu’une autre commune soit en position d’accéder à la présidence de l’intercommunalité, et de lui dictait ses volontés. Les choses ont changé surtout depuis la perspective de nouvelles décisions concernant le non-cumul des mandats électifs.

Lire l'article

Énergie : les partisans du nucléaire

et les contres restent sur leurs positions...

Crédits:
textes par
illustrations par

Bataille de chiffres sur le dossier de l’EPR. Les 8 milliards € du projet (trois fois plus que le budget primitif) ne dérangent pas les partisans du nucléaire. Pour eux, ces dépassements sont anecdotiques et seront compensés par les recettes qu’ils annoncent mirobolantes. Pas un mot sur les coûts à long terme qu’engendreront les opérations de démantèlement d’ici 40 ou 50 ans (à la charge de nos enfants et petits enfants), ni sur les risques liés à l’exploitation de cette énergie (accidents provoqués par un tremblement de terre, une défaillance humaine ou technologique, un attentat...).

Lire l'article