Cannes : l’Hôtel Majestic rouvre ses portes

et attaque la saison avec le MIPIM, le plus gros congrès cannois.

Le cahier des charges des entreprises chargées d’effectuer les travaux du palace cannois, le Majestic-Barrière, prévoyait bien sa réouverture, à temps pour recevoir les participants du MIPIM. La manifestation est devenue, depuis la migration du GSM à Barcelone, le plus gros congrès qui se tient au Palais des Festivals et dans ses extensions. Pas question de rater ces trois jours…

Lire l'article

Cannes : La course en tête

la dernière ligne « droite »…

D’après le sondage publié le 29 février par Nice Matin et anticipé dès la veille par Paris Côte d’Azur, il apparaît que dans tous les cas de figure, la victoire ne devrait pas échapper au député Bernard Brochand, maire sortant.

Si tel était le cas David Lisnard se retrouverait premier adjoint. Si d’aventure il ravissait à Jacqueline Héricord son siège…

Lire l'article

Cannes : le sondage Nice-Matin

fait un heureux et plusieurs déçus… à des degrés différents.

Des rumeurs insistantes circulaient aujourd'hui dans les couloirs du Palais des Festivals et de la mairie. Elles nous apparaissent suffisamment crédibles pour les porter à l’attention de nos lecteurs.

Ainsi avec quelques précautions d’usage, nous vous livrons les chiffres qui - nous l’espérons pour nous- ne seront pas éloignés de ceux publiés demain matin par le quotidien Nice-Matin.

Bernard Brochand…

Lire l'article

Cannes : la liste du sortant

Bernard Brochand renouvelle en profondeur son équipe.

Bernard Brochand renouvelle son équipe, à peu prés dans les mêmes proportions que son voisin et néanmoins adversaire politique, le maire de Mandelieu, Henry Leroy : plus ou moins 75 % de noms nouveaux.

Des anciens qui changeront probablement de fonction, certains rétrograderont d’adjoint à conseiller comme Claude Morin, tandis que d’autres gagneront en grade et se rapprocheront des sommets décisionnaires…

Lire l'article

Cannes : Philippe Tabarot à l’assaut de la forteresse Brochand,

sa liste est prête au combat.

Plus facile de trouver des colistiers lorsqu’on est un maire sortant réélu député que pour ses challengers. Car, ne soyons pas naïfs, une fois élus, les gagnants sont rarement disposés à oublier les piques, les rumeurs propagées, les mots peu aimables échangés durant la campagne . Il faut donc un courage certain pour se lancer dans l’aventure sans garantie de succès…

Lire l'article