Archives 2019

Géopolitique des migrations : 40 fiches illustrées pour comprendre le monde...

Catégorie Les paradoxales

« La France ne peut pas accueillir tout le monde », affirme aujourd’hui Emmanuelle Macron. Un principe de réalité tellement évident si l’on compare notre territoire à ceux des pays dont une partie de la population ne rêve que de venir en Europe goûter, sinon au plein emploi, du moins à la sécurité qu’apportent les aides sociales. Tellement évident si l’on compare le nombre de Français au nombre de candidats potentiels à l’immigration. Tellement évident que 30 ans avant, le socialiste Michel Rocard, premier ministre de François Mitterrand avait senti le souffle du boulet passer en prononçant lors d'une interviewe avec Anne Sinclair son fameux : « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ! ». A rapprocher aussi avec la tirade de Jacques Chirac sur « le bruit et l'odeur » des immigrés ou du projet d'Édith Cresson de mettre en place des charters collectifs de retour aux pays d'origine...

Lire l'article

Marseille. Regards ensoleillés sur Henri Person…

Du 5 octobre 2019 au 3 mai 2020 Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre Henri Person (1876-1926) par la rétrospective regroupant près de 70 œuvres, issues des collections de la famille de l’artiste, de prêts de musées, de galeries et de collectionneurs privés. L'occasion de rendre hommage à l'œuvre délicate et pleine de lumière de cet artiste encore trop méconnu de nos jours, qui fut pourtant l'ami de Paul Signac avec qui il partagea, tout au long de sa carrière à la fois son amour de la peinture et de la navigation. La Méditerranée fût une source inépuisable d’inspirations, enthousiasmé par le pointillisme et le village de Saint-Tropez.

Lire l'article

Livres d’Art sur étagères…

Catégorie Les Arts au soleil

La liste des artistes publiés aux éditions Ides et Calandes est édifiante. On y trouve parmi les plus connus les noms de Robert Combas, Yves Klein, Henri Michaux, Serge Poliakoff, Pierre Soulange, Nicolas de Staël… La qualité des reproductions est remarquable et le format ergonomique n’est pas sans rappeler, dans une version plus élaborée et volumineuse, la collection référence « Le Grand Art en Livre de poche » que Flammarion avait créée au début des années 50.

Lire l'article