Cagnes-sur-mer : un week-end gourmand…

La 20ème édition du Parcours du Goût, ouvert au public, aura lieu les 13 et 14 avril, à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. Le Musée Escoffier de l'Art Culinaire de Villeneuve-Loubet est partenaire de la manifestation.




Le temps d’un week-end, près de 250 jeunes pris en charge par la Protection judiciaire de la jeunesse se réunissent afin d’honorer la gastronomie azuréenne dans le cadre d’un concours culinaire qui réunit des jeunes en difficulté ou ayant commis un acte de délinquance, autour du thème «  Entre mer et montagne : voyage culinaire au pays des fleurs et parfums ». Chaque équipe, en provenance du territoire national, proposera des dégustations de spécialités régionales.

À l’instar des émissions culinaires télévisées, les équipes devront surprendre le jury en
exécutant de grands classiques de la gastronomie azuréenne. Les recettes seront réalisées à base de produits du terroir : légumes du soleil, citron de Menton, ail, huile d'olive, herbes de Provence… Les équipes s’affronteront dans des conditions professionnelles : temps imparti, coaching, conseils techniques et jury exigeant. L’événement est parrainé par Jacques Chibois, artisan-cuisinier, chef engagé, une étoile au Guide Michelin. Le jury est lui, présidé par Michel Escoffier, président de la Fondation Escoffier, qui gère notamment l’unique Musée d’Art Culinaire de France.


Parallèlement au concours, les jeunes feront découvrir leurs régions respectives avec des dégustations de spécialités régionales. En effet, durant ces deux journées, ils animeront un véritable salon culinaire décoré aux couleurs de la thématique de cette 20ème édition. Par ailleurs, le lycée horticole Vert d'Azur d'Antibes présentera un parcours d'alimentation durable «  du producteur à l'assiette », en utilisant des produits cultivés selon les méthodes agro-écologiques enseignées dans les lycées du ministère de l'agriculture et de l'alimentation.




Cet événement a vocation à valoriser les compétences et l’investissement de ces adolescents, qui travaillent toute l’année dans des restaurants d’application ou autour de projets éducatifs liés à la cuisine. Il permet également aux jeunes de travailler sur les questions de santé et d’équilibre alimentaire et de les accompagner vers une insertion sociale et professionnelle durable.