Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nouveau défi pour Richard Duvauchelle : le Musée Escoffier de Villeneuve-Loubet…

Crédits:
textes par

Après une carrière au long court qu'il est impossible de résumer ici, Richard Duvauchelle s'est installé à Mougins. C'est de là qu'il peaufine son nouveau défi : l'essor d'un musée de la gastronomie dédié à un de ses plus illustres fondateurs, Auguste Escoffier. Sis à Villeneuve-Loubet, la ville qui l'a vu naître il y a 170 ans.



- Richard Duvauchelle et Madame, lors de la remise de l'Ordre national du Mérite, en 2008 -


À peine désigné comme Conservateur du Musée, Richard Duvauchelle, déborde d'énergie. Il est vrai que, jeune retraité, il a toujours eu un agenda très chargé lié à une carrière exemplaire dans le secteur de l'hôtellerie de grand luxe et de la restauration. Parmi de multiples postes de responsabilité occupés, on retiendra son passage comme directeur du Martinez de Cannes où il mit sur les rails un certain… Christian Willer et une Palme d'Or étoilé. Il reviendra sur la Croisette pour participer au lancement du Noga Hilton. Il devait en... 2008, présenter un mémoire pour l’obtention d'un Master Tourisme avec pour thème : « Comment concilier développement durable et compétitivité dans l’hôtellerie ? »


Cette nouvelle fonction de Conservateur le ravit et va lui donner l'occasion de promouvoir et développer ce fameux Musée Escoffier de Villeneuve-Loubet. Il compte bien en faire un point de ralliement, véritable lieu de pèlerinage pour tous les passionnés d'histoire de la cuisine : chefs, étudiants, épicuriens, curieux, associations de barmen, de cuisiniers, Clés d'or… Seul musée d'art culinaire en Europe, c'est là un bel outil de travail. Actuellement il reçoit 3500 visiteurs par an. C'est peu dans un bassin de vie de plus d'un million d'habitants, les Alpes-Maritimes et surtout, pour un territoire qui accueille autant de touristes à l'année longue…


Richard ne manque pas d'ambition pour son nouveau bébé, ses relations dans le monde de l'hôtellerie et de la restauration est un atout d'importance et des idées, il n'en manque pas. On l'a vu lors de la dernière édition du Festival de la gastronomie de Mougins, porter la bonne parole et (re)nouer des contacts. Notamment avec Thierry Marx, parrain de la manifestation et président des Disciples Ecoffier International...


Premier temps fort annoncé, la célébration du cinquantenaire du Musée et de la Fondation qui va de pair avec le 170 ème anniversaire de la naissance d'Auguste Escoffier. Jour pour jour, le vendredi 28 octobre prochain, se déroulera un Colloque placé sous le Haut patronage de SAS le Prince Albert II de Monaco. Il aura pour thème « Cuisine et santé au XXI ème siècle ». Il sera suivi d'un cocktail et d'un dîner de gala préparé par Philippe Joannès M.O.F. accompagné au piano par quelques uns de ses pairs. La santé bien sûr et l'art culinaire aussi.


Auguste Escoffier aurait sans nul doute adoubé cette initiative.

Premier cuisinier de dimension planétaire, premier cuisinier à recevoir la Légion d'Honneur, il ne craignait pas d'anticiper : « La cuisine, sans cesser d'être un art, devra soumettre ses formules trop souvent empiriques à la science... la cuisine est faite pour évoluer en fonction des connaissances de cette société ».


Parmi les nouveautés déjà mises en route : gratuité pour les Villeneuvois, gratuité pour tous le 1er dimanche de chaque mois, nouvelle scénographie mise en valeur par l’utilisation d'un audioguide, nouvelles acquisition dont un piano de restaurant du 19ème siècle, salle dédiée aux enfants…


Richard Duvauchelle semble bien être le catalyseur qui placera en avant un Musée qui ne demande qu'à devenir... incontournable !




Musée Auguste Escoffier
06270 Villeneuve-Loubet
tel. 04 93 20 80 51