Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

« La Palme d’Or », indissociable du Festival de Cannes…

et de la gastronomie…

Crédits:

C’est Christian Willer qui le premier avait mis le restaurant du Martinez sur le chemin des étoiles. Il en obtenait deux en 1991. Elles sont pérennes depuis cette date-là. Christian Sinocropi a succédé à son mentor dont il a été cinq ans le second. Cela fait bientôt dix ans qu’il maintient brillamment les deux étoiles attachées à la Palme d’Or, seul établissement cannois à maintenir à ce niveau d’excellence, la restauration de luxe.


- l’équipe Restaurant de La Palme d'Or @Lueur Externe Eric Dervaux -


Un succès personnel pour le chef mais nécessairement une œuvre collective qui met en scène cuisiniers, pâtissiers, sommeliers, serveurs, producteurs, maraîchers, pêcheurs, artistes… comme se plaît à souligner Christian Sinicropi. Une équipe soudée autour du directeur de salle Cédric Servain, du sommelier Dominique Vion. En cuisine, le chef peut notamment compter sur Julien Ochando, un jeune chef pâtissier déjà remarqué par Gault&Millau.




Les coups de cœurs et les caprices du guide Rouge rendent parfois difficile de distinguer ce qui fait la différence entre un restaurant étoilé et un autre. Pourquoi et comment on passe d’une étoile à deux, de deux étoiles à trois… Ici, le doute n’est pas permis, les ** si solidement accrochées rendent tout à fait envisageable d’en ajouter un jour une nouvelle... En effet, rien ne semble avoir été oublié dans un cahier des charges virtuel : accueil attentionné, mise en valeur du cadre… le moindre petit détail trouve ici son importance même si bien sûr l’essentiel se trouve dans l’assiette, susceptible de réjouir un peu, beaucoup, passionnément les papilles des gourmets et des gourmands aussi.


Confirmation s’il le fallait de cette « excellence », le classement flatteur mais mérité de La Palme d’Or parmi les 1000 meilleurs restaurants au monde. On le retrouve ainsi à la seconde place sur la Côte d’Azur, à la 36ème en France, à la 246ème au niveau planétaire… Dans les atouts qui ont conduit les grands guides à recommander cette adresse, nul doute que les supports de présentation en céramique ont joué un rôle. Ils sont tous d’une incontestable et incroyable originalité. Dessinés par le chef et réalisés par sa femme Catherine, artiste vallaurienne accomplie, chaque pièce est unique. Cerise sur le gâteau, Christian Sinicropi imagine chaque année, à l’occasion du dîner du jury qui se tient à La Palme d’Or, privatisée pour la circonstance, un menu dédié à la filmographie du président, chaque plat étant servi dans une céramique thématique. Cette année, la 70ème édition de la manifestation sera présidé par Pedro Almodovar.



- Inspiré de La Leçon de Piano - Jane Campion ©J. Kelagopian -



La formule « La Croisette en Mouvement » est une occasion unique de découvrir au déjeuner les plats conçus et mis en scène par le chef. Un concept inédit d’un même produit décliné en trois services, choix d'un produit salé en trois temps, choix d'un produit sucré en 2 temps - 78 €, 1/2 bouteille de vin et café inclus. Le menu change tous les quinze jours, ce qui est une autre performance lorsqu’on mesure la complexité des plats proposés.

Ainsi, les hôtes de la quinzaine ont pu apprécier « l'Huître du basin de Thau soulignée par un velouté de concombre, suivie de la Palamide (bonite locale) et de son ragoût de poivron rouge, cuisinée comme un stockfisch, et d'une Alouette sans tête, à base d'une joue de bœuf confite, le tout couronné par le choix d'un produit sucré en 2 temps, comme cette Mangue en fraîcheur, carpaccio au parfum de fruit de la passion, meringue en deux textures et éclats de caramel au beurre salé complété d’un Soufflé chaud, cœur de marmelade, relevé au piment d'Espelette, agrémenté d'une glace à la bergamote. » Un ange passe... 




Alexandro Cresta, à la tête de cet établissement mythique, ne peut que se féliciter de diriger un tel lieu et de la parfaite complémentarité qui règne entre les équipes de La Palme d’Or, du Relais, du Bar l’Amiral, de la Zplage… pour la plus grande satisfaction de la clientèle.


La Palme d'Or
Grand Hyatt Cannes hôtel Martinez*****
73, la Croisette - Cannes
Tél. 04 92 98 74 14
lapalmedor.martinez@hyatt.com
&
Ouvert midi et soir
Fermeture dimanche, lundi et mardi en basse saison
« Le Relais », au rez de chaussé, étant ouvert 7/7 jours.
&
Menus Collection 195 € - Inspiration de saison 215 €