Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Festival international du paraître :

le miroir cannois !

Crédits:
textes par

Année après année, édition après édition, le tapis rouge du Palais des Festivals se voit foulé par les pieds les plus connus du monde. Ils viennent de tous les pays pour se montrer, pour paraitre, pour exister...


Impitoyable fuite du temps, les stars d’hier sont mortes, elles qui avaient fait la une de Paris Match, des Voici, des Gala de l'époque, d’autres cachent leurs rides, d’autres vieillissent discrètement dans des asiles ou dans leurs villas hollywoodiennes... Certaines, parce qu'elle le valent bien, survivent à coups de bistouri, de piqûres de botox. Qui s’en soucie ? À l’aune de la renommée, seule compte le présent. 

Les Marches ont encore de beaux jours devant elles, car tout le monde veut les monter. Chacun aura ainsi sa minute de gloire, son selfie, son Instagram, pourra alimenter son compte Facebook, et parader quelques heures sur les réseaux sociaux, que dis-je, quelques heures, disons plutôt quelques minutes...



- Jean Cassarini - 1955 -