Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Air France :

le PDG s'augmente.

Crédits:
autre

L'air de rien, en tous les cas sans faire trop de publicité, le PDG d'Air France, Jean-Cyril Spinetta, a reçu une rémunération qui est sensiblement le double de ce qu'elle était l'année précédente, soit la bagatelle de 710 000 euros. C'est que, Air France est une affaire qui marche. Dans le monde du transport aérien qui compte ses morts, la compagnie, encore française (avant qu'une OPA ne la mange), s'en tire plutôt bien et nul doute que son président y est pour quelque chose, tout comme JM Messier était pour quelque chose dans la déroute de Vivendi.

Seul bémol à ce qui s'apparente à un cocorico, la perte de valeur de l'action qui se traîne, loin de ses valeurs records des années 2000, 2001 et 2002. Et tant pis pour le petit boursicoteur qui se fiait seulement à la bonne tenue des comptes de la compagnie et de ses résultats prometteurs de dividendes. Les dividendes, c'est pour le PDG !

- juillet 2005 -