Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Une oasis de luxe dans l’Eté crétois…

Crédits:


Un séjour en Grèce et plus précisément en Crète est propice à un voyage intérieur. Cette île n’a-t-elle pas été une intarissable source d’inspiration pour poètes, peintres, sculpteurs… Des écrivains comme Jacques Laccarière, Michel Déon, Lawrence Durell… ont célébré son charme et son art de vivre. Pour eux les îles grecques sont magiques. Henry Miller écrivait : « La lumière de la Grèce m’a ouvert les yeux ; elle a pénétré mes pores et dilaté tout mon être. »


On peut aller à la découverte de la Crète de multiples façons. Sac au dos ou voyager en classe affaires, voire en Première. Pour ceux qui en ont les moyens, séjourner au « Elounda Mare Hôtel » est une expérience inoubliable. Ce cinq étoiles a ouvert en 1981 pour devenir sept ans plus tard le premier Relais & Château de Grèce. Il est aujourd’hui le seul établissement de ce niveau en Crète. Cette prestigieuse appartenance est plus que justifiée. Prestations haut de gamme, accueil personnalisé, situation géographique exceptionnelle en assurent la promotion.




L’idée en revient à sa créatrice et propriétaire Eliana Kokotos. Au départ, quelques villas construites pour recevoir proches et amis puis l’idée de réaliser un hôtel prend forme. Son mari, l’architecte Spyros Kokotos, en dessine les contours. En quelques années les perles assemblées deviennent une rivière de diamants. L’hôtel devient alors un ressort qui sera complété plus tard par la construction attenante de ses sœurs voisines : Porto Elounda et Elounda Peninsula.


Elounda Mare est une sorte de village crétois avec son église orthodoxe, ses boutiques, sa galerie d’art… Un village avec ses allées arborées et fleuries, ses coins détentes face à la mer Égée pour siroter un verre d'ouzo ou de raki, sa plage de sable fin, son quai pour accueillir les visiteurs venus de la mer… Sur un terrain en pente douce, dans un dédale de jardins, on s’y promène à l’ombre des caroubiers en fleur, des tamaris, des jasmins, des hibiscus, des câpriers, des callistemons et autres bougainvilliers… Sur l’eau, Éole se joue de Poséidon, dessinant au gré de ses caprices un paysage sans cesse renouvelé. Dans cette baie de Mirabello, le regard se perd dans la contemplation d’un horizon qui s’étend sans obstacle jusqu’aux montagnes de Sitia dont on peut admirer d’heure en heure les variations de couleurs.


Autre point fort qui caractérise cette destination, l’offre hôtelière. Outre les chambres et les suites qui donnent toutes sur la mer, plusieurs bungalows déclinent des prestations rares à ce niveau. Chacun dispose d’une piscine d'eau de mer, chauffée lorsque nécessaire, ainsi que d’un jardin privé. Tous sont situés dans les jardins en front de mer et décorés avec originalité et goût. Quel plaisir de se baigner en toute liberté et intimité dans un tel décor. Une grande piscine d'eau de mer avec bassin pour enfants permet de pratiquer une nage plus sportive et de se détendre sous un parasol mis à disposition.




Le top du top, les Minoan Royalty, des villas d’un surface de 45 à 140 mètres carrés auxquels il faut ajouter jardin et piscine privatifs. Les chambres disposent d’un living spacieux avec cheminée, d’une salle de bains en marbre avec baignoire à bulles, douche. La « King Minos » est, elle, dotée d’équipements de fitness, d’un sauna et d’un hammam.




La baignade en mer, à partir de la plage exclusive est possible, Pavillon Bleu oblige, tout comme la pratique du ski nautique, de la plongée sous-marine, de la planche à voile, du pédalo. Deux bateaux à voile et un cruiser permettent aussi de découvrir les merveilles de la mer Égée.


Côté restauration, on a l’embarras du choix. Le « Deck » situé dans le bâtiment principal avec sa charmante terrasse vue mer. Pour le petit-déjeuner, son buffet international comporte aussi un option crétoise avec olives, raisins, spécialités diverses renouvelées chaque matin, fromages frais, le tout accompagné pour les amateurs, d’un café elleniko, sketo ou métrio... ou de délicieuses tisanes aux plantes des montagnes. Pour le dîner, la carte change et permet notamment de goûter à des plats locaux emblématiques du fameux « régime crétois ».


Le restaurant du «  Yacht Club » surplombe la plage et son petit quai. Il sert le déjeuner ainsi que le dîner durant l’été, avec un menu incluant poissons et fruits de mer. Une soirée spéciale à thème, la Soirée du Pêcheur, y est organisée chaque semaine. Elle est ouverte aux visiteurs aussi.




Le restaurant « Old Mill » joue dans la cour des grands. Reconnu par ses pairs, ses cuisiniers collectionnent les Toques d’Or. Situé dans les jardins avec une belle vue sur la mer, il offre une expérience culinaire de haute cuisine méditerranéenne, sur un air de piano live. Une tenue élégante est de rigueur dans tous les restaurants, particulièrement le soir...


On apprécie aussi la décoration sobre où bois, marbres veinés, objets de l’artisanat crétois, tissages, meubles, font bon ménage. Harry Maranghides, le Maître de Maison - nous adorons cette dénomination - veille à tout et garantit un séjour serein et reposant. Ouvert de mai à octobre, le complexe fait vite le plein sans que la clientèle souffre d’une promiscuité inopportune. Nous sommes, ne l’oublions pas, dans un Relais & Château.


Beaucoup cherchent aux antipodes « le calme, le luxe et la volupté ». Nous ne sommes ici qu’à 3h30 de Paris par la compagnie aérienne grecque Aegean. Nice est à 2 heures d’Athènes et le vol Athènes / Héraklion ne dure que 50 minutes...


Nikos Kazantzàkis et Alexis Zorba n’ont qu’à bien se tenir : Crète, nous arrivons !



Elounda Mare Hôtel*****
Elounda - Crète
tel. 30 28410 68200
mare@elounda-sa.com