Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Manger bio et manger local...

c’est bon pour la santé.

Crédits:
textes par

Le Réseau Bio de Provence Alpes Côte d’Azur va organiser le mois prochain des animations pour faire découvrir les avantages de la consommation de produits biologiques en circuits de proximité.



La semaine du 20 au 28 septembre sera dédiée au manger bio et au manger local. Ce qui était une évidence le siècle dernier, était devenu en trois décennies une anomalie. Les produits alimentaires y compris les plus périssables ont débarqué dans  les rayons des épiceries puis des supermarchés de France et de Navarre. L’exotisme en tête de gondole. L’Europe et ses Commissions aux pléthoriques décrets en ont remis une couche. La normalisation des process et le calibrage des légumes et des fruits imposés à tous. Une véritable dictature : plus de fromages au lait cru, plus de fruits aux formes non... conformes. Avec à l’arrivée des surproductions, du gaspillage et des trajets ridicules entre producteurs et consommateurs. Seuls les intermédiaires y trouvaient leur compte sonnant et trébuchant. Au point qu’un camion venant de Hollande contenant des tomates cultivées hors sol, heurta dit-on, un camion qui transportait des tomates cueillies en Espagne... une rencontre improbable qui caricature bien nos incohérences, de celles que seuls les riches peuvent se permettre.

La donne a changé. La crise de l’énergie y est un peu pour quelque chose. Sans doute aussi une prise de conscience des consommateurs et, plus difficile à croire (désolé), de nos élus. Il n’est plus interdit d’interdire la promotion du local. Le grand marché de la mondialisation a-t-il pris du plomb dans l’aile ? Des campagnes de pub font désormais la promo du Made in France. C’est déjà ça. Dans le domaine alimentaire, les choses évoluent... lentement et ce sont les initiatives régionales et... locales qui mènent la danse. Les AMAP qui privilégient les circuits courts offrent une alternative aux plus motivés. Même les chefs étoilés s’y mettent et quelques uns affichent fièrement leur ralliement au concept du « locavore ». Beaucoup se font un devoir d’acheter à des producteurs de la région qui mettent l’accent sur les produits bio ou issus de l’agriculture raisonnée.

Mais sans nul doute, la Santé est le dénominateur commun à toutes ces opérations et initiatives avec de nombreuses conséquences positives sur l’emploi et la protection de l’environnement, la richesse de la biodiversité... En somme pour tous c’est du « gagnant gagnant » !



- tout le programme sur le site des organisateurs -


Cette année, pour la première fois, certains événements seront inscrits dans la Fête de la Gastronomie qui aura lieu du 26 au 28 septembre. Comme la 3ème « Foire Bio et Local c'est l'Idéal » à Antibes ; le Buffet Gastronomique à l’École Hôtelière d’Avignon ; la 3ème Fête du Miel à la Maison de l'Environnement de Nice, ou la dégustation de produits bio locaux à la Fête du Parc Naturel Régional de Camargue...