Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Festival de Cannes : Monaco en vedette

américaine...

Crédits:
textes par

« Grace de Monaco » fera l’intro du 67ème Festival de Cannes. Le film, dès ses débuts, a fait polémique ce qui, commercialement n’est pas forcement une mauvaise chose. Mieux vaut mal en parler que ne pas en parler du tout, murmure-t-on dans les milieux autorisés... Dernière présumé inquiétude, celle qui touche à la distribution du film au USA. Hollywood boude en attendant de voir si le film d’Oliver Dahan sera touché par la... grâce. L’accueil de la critique, notamment américaine, le jour de l’ouverture le mercredi 14 mai, aura son importance ainsi que celui du public français et... monégasque qui, immédiatement après pourra le voir en salle.


- La (vraie) Princesse Grace de Monaco, en 1963,
portant un collier Cartier, cadeau de mariage en 1956
photo © Time Magazine/Getty -

Cartier, comme plusieurs autres joailliers, apportent leurs... pierres à l’édifice festivalier et participent activement au succès et au retentissement à l’international de la manifestation canno-parisienne. Avec Grace de Monaco en ouverture, Cartier surfe sur cette opportunité. Ainsi, la participation de la célèbre marque se prévaut d’avoir apporté son expertise et son savoir-faire joaillier au film, jusqu’à la dernière prise de vue qui s’est déroulée devant la boutique de Cartier du 13 rue de la Paix...

                                                

Un clap de fin pour une des scènes principales du film lors de laquelle la Princesse Grace, interprétée par Nicole Kidman, chapeautée de rose et parée de bijoux signés Cartier, annonce à la presse qu’elle renonce à sa carrière hollywoodienne pour se consacrer à ses obligations familiales et princières.

 

Grande cliente de la Maison Cartier, Grace Kelly devenue la Princesse Grace de Monaco a entretenu des liens de fidélité tant à Paris qu’à Monaco avec le joaillier. C’est à lui qu’elle doit la création en 1956 de sa bague de fiançailles, cadeau du Prince Rainier III, sertie d’un diamant taille émeraude de 10,47 carats. À l’occasion de son mariage, elle recevra notamment de nombreux cadeaux signés Cartier comme par exemple un diadème en rubis et diamants et un collier rivière au triple rang de diamants.

 

C’est donc tout naturellement que la production du film s’est tournée vers l’expertise de Cartier qui a fait réaliser dans ses ateliers de joaillerie, en accord avec le Palais de Monaco, des reproductions fidèles de cinq bijoux dont les originaux figurent aujourd’hui dans la collection princière de Monaco.

 

Au-delà de cette reconstitution historique, Cartier a confié à la production plusieurs parures contemporaines de haute joaillerie portées par Nicole Kidman tout au long du film et un spectaculaire collier d’émeraudes vu au cou de l’actrice espagnole Paz Vega, interprète de Maria Callas. Les personnages masculins - le Prince Rainier III sous les traits de l’acteur Tim Roth ainsi qu’Aristote Onassis joué par l’acteur Robert Lindsay - portent, quant à eux, montres et accessoires signés Cartier. 

Nul doute que la montée des marches du 14 mai sera Cartier ou ne sera pas !




Nicole Kidman et Tim Roth - photo David Koskas © 2014 - Stone Angels