Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Côte d’Azur : les Taïwanais en délégation...

et pour la première fois, présents au MIPIM de Cannes.

Crédits:
textes par


L'île de Taïwan avait déjà marqué son territoire en venant au Festival de Cannes, c’était il y a 30 ans, et au MIDEM depuis 20 ans. Cette fois, et pour la première, elle participait au MIPIM cannois.

Avec comme émissaire de choc, l'un des Vice-présidents de la compagnie Farglory Realty, Tung Chen Chiang. Ce groupe financier et immobilier a une force de frappe qui a de quoi impressionner. Avec un capital de 14 milliards de dollars comme passeport, il s’est permis d’en investir en Chine continentale 200 milliards. Bel exemple de cet esprit d’entreprise qui fait de ce pays de seulement 23 millions d’habitants, une puissance économique à part entière, la 18ème selon le FMI. Ses industries de haute technologie sont particulièrement performantes et présentes sur le marché mondial, de l’informatique notamment. Ainsi, la tablette tactile conçue par Nexus et Google sera, selon des sources sûres, produite par Asus, un des leaders incontestés de ce type de matériel. Décidément, ce petit pays a tout d’un grand et ses habitants jouissent d’un niveau de vie les plus élevés de la planète. 


L’Ambassadeur de Taiwan en France, Michel Lu, accompagné du responsable de l’Information Pascal Liu, avait tenu à faire le déplacement et profiter de l’occasion pour rencontrer des acteurs économiques et des étudiant(e)s sur la Côte d’Azur. A Nice, Philippe Dejardin, le contact privilégié de Taïwan sur le secteur, avait organisé un point presse et prit rendez-vous avec les responsables de la CCI. Laurent Lachkar, le Vice-président de la CCI et Jean-François Chapperon, du Team Côte d'Azur, accueillirent l’ambassadeur, son directeur de l'Information, la délégation du groupe taïwanais ainsi qu'une équipe de télévision taïwanaise. Ils se firent un devoir de mettre en évidence les atouts du département susceptibles de convaincre les taïwanais d'investir ici et de décliner toutes les aides que le Team Côte d'Azur peut apporter dans la corbeille. Un discours qui fut suivie par l'interview de Laurent Lachkar par la journaliste taïwanaise aidée dans sa traduction par l'Ambassadeur en personne. Assurément ce premier contact aura une suite, à commencer par des rencontres plus techniques qui pourraient déboucher sur de nouvelles installations de sociétés taïwanaises, notamment dans le secteur de Sophia-Antipolis et de la future Eco-Vallée.

L'Ambassadeur se rendit ensuite dans les locaux de l’EDEC pour y porter la bonne parole. Il y rencontra d’abord Emmanuel Métais, Directeur du MBA et lui offrir le tout nouveau Guide Vert sur Taïwan, fruit d'un travail de trois ans réalisé par Pascal Liu, le directeur de l'Information de l'Ambassade de Taïwan en France. Une trentaine d'étudiants de différentes nationalités, participèrent à sa présentation détaillant les possibilités de stages, d'échanges et de postes. La personnalité hors normes et chaleureuse de l’ambassadeur, docteur es lettres à l’Université de Paris VII, fit l’unanimité de l’assistance. Paradoxalement, il s’exprima en anglais qui est, il est vrai, la langue du Commerce. Il vanta son pays avec conviction : « Pensez à Taïwan plutôt qu’à la Chine ou Hong-Kong, car nous avons beaucoup plus de liberté non seulement pour travailler mais aussi pour y vivre ! »  

- Pascal Liu (à gauche), Fernanda Diaz, EDHEC, S.E Michel Lu et Emmanuel Métais, EDHEC -

Tous les faits et gestes de l’Ambassadeur furent enregistrés par une équipe de télévision taïwanaise, la Eastern Broadcasting Company, mettant un point final à un tournage de plusieurs jours sur la Côte d’Azur. Chaperonnée par Philippe Dejardin, l’équipe s’était rendue à Cannes où elle avait pu interviewer le député-maire Bernard Brochand, filmer le Marché Forville, la rue Meynadier, le Musée de la Castre et sa fameuse Tour pour finir par l’Ile Sainte Marguerite, son Fort et surtout la cellule du Masque de Fer. Sans oublier la Principauté monégasque dont l'actualité est attentivement suivie dans la presse taïwanaise... Ce reportage télévisé donnera lieu à un magazine d'une heure, diffusé en avril dans toute l'Asie. Une visibilité exceptionnelle dans un secteur géographique très porteur, ce qu'ont très bien compris la Ville de Cannes, les responsables de la CCI et du Team Côte d'Azur ainsi que ceux de l'EDHEC.


- l'interview de Laurent Lachkar ; au centre, Michel Liu -