Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Côte d’Azur : les plages de Juan-les-Pins, Antibes, Cannes et Nice

en tête de gondole...

Crédits:
textes par

Le site Internet TripAdvisor vient de publier son classement des plages les plus belles au monde. Dans le classement français, la Côte d’Azur y est bien représentée. Un classement dont il faut se réjouir mais avec des pincettes car la façon de faire voter les visiteurs nuit à la crédibilité de l’opération. Ce site Internet comme bien d’autres du même acabit, est un site commercial qui met en relation les hôteliers, transporteurs, restaurateurs... avec les voyageurs putatifs ou réels, prenant au passage sa dîme et ayant peut-être tendance, c’est bien humain sinon normal, de favoriser sa propre clientèle.



Cela étant dit, il faut profiter de la publication de ce classement pour faire preuve d’un peu d’humilité. En effet si les plages de Juan-les-Pins arrivent en 5ème position au classement français, celles d’Antibes en 6ème, de Cannes en 7ème et de Nice en 8ème, elles sont précédées des plages de Porto-Vecchio, Biarritz et Calvi aux trois premières places... Quant au classement mondial, c’est une autre paire de manches. Aucune n’apparaît dans les 25 plus belles, laissant des destinations plus exotiques prendre le leadership avec les superbes plages de l’archipel peu connu des Turk & Caïcos islands, situées au sud des Bahamas, ou celles de l’île d’Aruba dans les Caraïbes.

Le classement européen est plus surprenant.  Aucune plage française dans les dix premières. La Turquie engrange, elle, les places d’honneur avec Oludeniz 1ère, Icmeler 2ème et Antalya 7ème. L’Espagne aussi est de la fête avec Puerto Alcudia (3ème), Benidorm (5ème), Playa des Ingles (8ème), Correlejo (9ème) et Puerto del carmen (10ème). Ainsi, le président du Conseil général des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, a certes raison de pousser un cocorico franco-français, mais tout n’est pas si rose que ça. Une certaine clientèle a déserté le littoral, sans doute définitivement. Certaines prestations sont jugées chères et pas toujours justifiées, le béton sur les plages est trop souvent la règle, le sable rare, et si les Pavillons bleus fleurissent, là aussi, on peut se poser des questions sur la pertinence des critères liés à leur attribution. Reste que plusieurs mois par an, les plagistes font le plein et, raison économique ou pas, classement flatteur ou pas, c’est cela qu’on retiendra d’abord...

- les plages de galets de Nice et celles des îles Turks & Caïcos, deux options différentes...

- classement TripAdvisor 2012 -