Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : une pléiade de chefs d’œuvre de l’art moderne au MAMAC

Crédits:
autre

La donation Khalil Nahoul est époustouflante...

  

- Pierre Soulages - Sans titre 1977 - Encre et gouache sur papier. - 37 x 26 cm - Adagp, Paris, 2011 - photo Muriel Anssens –

La donation Khalil Nahoul seront exposées au MAMAC de Nice, du 12 mars au 22 mai. Habitant tour à tour au Liban, à Paris et à Nice, cet amateur d’art a souhaité donner au MAMAC un ensemble d'une grande richesse et d'un grand intérêt. Cet ensemble est composé de 94 peintures, dessins et estampes de Francis Bacon, Julius Baltazar, Frédéric Benrath, Camille Bryen, Robert Couturier, Hans Hartung, Ladislas Kijno, René Laubiès, Joan Miró, Ernest Pignon-Ernest, Pierre Soulages, Tony Soulié, Arpad Szenes, Mark Tobey, Vladimir Vélickovic, Maria Elena Vieira da Silva et d’autres.

Ces œuvres sur toile ou sur papier constituent un témoignage des solutions plastiques adoptées par de nombreux artistes d’après-guerre et complètent les collections du MAMAC dédiées à l’abstraction lyrique et à la peinture figurative.

L’enrichissement de la collection permanente est une des missions essentielles dévolue à la conservation du musée. Le choix des œuvres dépend de l’opportunité d’acquisition et de l’orientation donnée à la dynamique d’exploration de la scène artistique contemporaine. Certains pans de la collection s’accroissent d’éléments complémentaires, alors que d’autres sont des incursions dans des domaines proches. Face à la visée scientifique et encyclopédique d’un musée, la personnalité de ce docteur en biologie passionné d’art s’épanouit. Peintures, gravures, aquatintes, lithographies, estampes, gouaches, aquarelles, dessins restituent une certaine intimité. Une valeur esthétique et affective transparaît de cette donation. C’est pourquoi il paraissait capital de présenter au public cette donation par l’intermédiaire d’une exposition à la Galerie contemporaine exprimant la générosité, l’engagement et l’ouverture du Docteur Nahoul.