Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

NICE : la 4ème « Soirée thématique Chirurgie de la Main »

Crédits:
autre

a réuni une quarantaine de kinésithérapeutes des Alpes-Maritimes.

Une quarantaine de kinésithérapeutes des Alpes-Maritimes ont répondu présents à l’invitation lancée par le Pôle Urgence Main Nice du 17 juin dernier au sein de la Polyclinique Saint-François pour s’informer dans le cadre de la formation médicale continue sur les dernières avancées technologiques en rééducation de la main. Deux dispositifs performants étaient à l’ordre du jour et ont été passé en revue.

Les orthèses, appareillages légers et modulables, permettant d’immobiliser et de stabiliser les articulations sans gêner les mouvements du patient. Souvent utilisées à l’issue de traumatismes liés aux accidents de la vie quotidienne - jardinage, bricolage amateur, loisirs - récurrents dans les Alpes-Maritimes, les orthèses permettent de poursuivre leurs activités en un temps record. Elles sont aussi très prisées par le milieu médical sportif. Ainsi, pour Frédéric Piquionne, footballeur professionnel actuellement au Potsmouth FC et ancien joueur de l’AS Monaco, le port de cet appareil lui a permis de récupérer au plus vite et de pouvoir être aussi offensif sur le terrain sans ressentir la moindre douleur.

- Drs Panzani, Nicolas Dréant et Valentine Guerin -


Guillaume Dufrenne, Julien Cros, Béatrice Allanic, Laurence Menesla et Gérard Ferrani, tous kinésithérapeutes, ont présenté les différents usages de chaque type d’équipement. Des orthèses globales immobilisant le poignet ou une main entière aux orthèses partielles protégeant une articulation ou un doigt. Si les orthèses de fonction sont portées en permanence pour faciliter certains mouvements, les orthèses de repos portées la nuit à l’inverse favorisent le relâchement des tensions douloureuses, calment l’inflammation et réduisent les contractures. Composées souvent sur mesure à l’aide de matériaux thermoplastiques pour plus de confort, de légèreté et d’esthétisme, elles sont entièrement remboursées en cas de polyarthrite rhumatismale qui affecte en France près de 20 millions de personnes…

Le thermoguider lui est une machine révolutionnaire capable d’anesthésier rapidement la douleur grâce à une technologie innovante combinant thermo-régulation et cryothérapie. Conçu et développé par la société belge EMC Medical Instruments, il a pour particularité de soulager les douleurs articulaires grâce à l’application sur la zone douloureuse (genou, épaule, poignet, main…) de gaz carbonique refroidi à très basse température. Le choc thermique ainsi provoqué soulage la douleur au bout de quelques heures. Il se révèle particulièrement utile en médecin sportive.

« Il est évident, explique le docteur Nicolas Dréant, organisateur de la soirée et membre du comité scientifique, que cette machine permettra au Pôle Urgence Main Nice de réduire les œdèmes péri-opératoires améliorant ainsi les conditions d’intervention pour le patient et le chirurgien. Ses performances sont d’ores et déjà indéniables en pratique post-opératoire. Elle accélère le temps de guérison et facilite le travail des kinésithérapeutes en optimisant leurs massages thérapeutiques et en réduisant la durée de leur hospitalisation. »

Le Pôle Urgence Main Nice, composé de 4 chirurgiens qualifiés en chirurgie de la main - les Docteurs Nicolas Dréant, Marie-Catherine Monteil, Fédérica Norat et Jean-Pierre Pequignot envisage d’acquérir plusieurs machines si l’étude scientifique initiée durant la période d’essai de 3 mois confirme les résultats remarquables obtenus en chirurgie plastique et réparatrice sur plusieurs patients belges durant sa phase clinique expérimentale.