Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Inauguration à Nice d'un programme de logements

Crédits:
autre

pour les actifs et les personnes âgées dépendantes.

La capitale de la Côte d’Azur n’en a pas fini de changer… pour le meilleur souhaitons-le. Les élus et les autorités administratives de Nice et des Alpes-Maritimes viennent officiellement de présenter le programme de logements pour les actifs et les personnes âgées dépendantes qui devrait finir d'être livré en juillet 2010, c'est-à-dire demain.

Au sein du Quartier Pancrace, Vallon des Sablières, 55 logements collectifs, vont accompagner les logements en accession et l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Une réalisation qui touche au social mais dont les prestations sont dignes de programme immobiliers privés de grande qualité. Ainsi ces portes palières sécurisées 3 points, ces portes fenêtres et fenêtres en menuiserie PVC et autres volets roulants (électriques pour les logements adaptés aux personnes à mobilité réduite) sur toutes les fenêtres…

Dans un cadre vallonné, en bordure d’une voie nouvelle très largement dimensionnée, cet ensemble immobilier se compose de deux bâtiments parallèles et séparés par un mail où des jardinières accueillent des palmiers. D’une inspiration contemporaine, de couleur très claire, les façades jouent avec la lumière grâce à de larges loggias orientées à l’Ouest. Les appartements des derniers étages bénéficient d’une vue sur la Méditerranée.

« Que demande le peuple ! », serait-t-on tenté de dire, dans un contexte où trop de gens on bien du mal à se loger correctement à des prix raisonnables. Qu’est-ce qui est raisonnable d'ailleurs. Ici les dix neuf 2 pièces de 27 à 63 m² seront mis à la location. Il faudra compter entre 230 € à 489 € par mois plus des charges de 44 € à 69 €. Les vingt cinq 3 pièces de 56 à 75 m² de 309 € à 584 €, plus les charges, de 66 € à 104 € ; les onze 4 pièces de 78 à 83 m² de 549 € à 615 €, plus les charges de 94 € à 120 €.

Les quatre logements adaptés aux personnes à mobilité réduite possèdent des les aménagements spécifiques dont un bac à douche encastré ainsi que la réduction de la barre de seuil pour accès balcon, étudié et validé par un ergo-thérapeute.

  • Olivier Bettati (à gauche), adjoint au maire, Eric Ciotti, député, président du Conseil général, Rudy Salles, député, adjoint au Tourisme, Christophe Fasilla, sous préfet et secrétaire général adjoint de la sous-préfecture à Grasse, Jean-Marc Pinet, président du directoire de Logirem (maître d’œuvre du programme), Christian Estrosi, ministre, maire de Nice, Dominique Estrosi-Sassone, adjointe au Logement - photo © Pricilia Renou-Tallon -