Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Œnologie : Le Champagne d’une Reine,

Crédits:
autre

occasion rêvée de s’affranchir des privilèges...

Il y a Champagne et Champagne et l’on voit fleurir aux approches des fêtes des étiquettes aux noms improbables qui ne durent que le temps… de les lire. La concurrence est dure et mêmes les grandes Maisons d’Épernay en viennent à mettre sur le marché des productions bien loin en qualité de leurs cuvées prestige.

La Maison Marie Stuart fondée en 1867, n’entend pas, à l’occasion des fêtes de fin d’année, se prêter à ce petit jeu. Bien au contraire, elle mettra en vente sa Cuvée de la Sommelière qui met en avant les femmes, leur intuition et leur exigence. Un champagne, parfaitement vieilli en caves et assemblé par la talentueuse œnologue et chef de caves Nathalie Jobert. Fruit des trois cépages champenois rigoureusement sélectionnés, Montagne de Reims, Vallée de la Marne, Côte des Blancs, ce vin aux reflets or pâle dévoile une finale fraîche et fruitée aux notes de miel d’acacia, idéale en accompagnement de mets de Noël.

  

La Cuvée de la Sommelière est un vin à l’effervescence généreuse et fine. Ses arômes de pâte d'amande et de fleurs blanches augurent un grand Chardonnay ayant séjourné de longues années en cave. D’une grande élégance, ce champagne aux arômes puissants et délicieusement fruités révèle une cuvée d’une grande finesse, qui n’est pas sans rappeler la touche féminine de sa créatrice et de son inspiratrice.

Dotée d’une personnalité « royale » à l’image de la souveraine Marie Stuart, ce champagne se mariera à la perfection avec un cuissot de lapereau aux pleurotes et son jus au romarin par exemple. Les palais les plus subtils l’apprécieront aussi bien autour d’un apéritif qu’en accompagnement d’une dinde rôtie, fruits de mer ou autre mets festifs.