La Napoule. L’art déco aux cimaises…

Face au port, à quelques mètres du Bistrot de l’Oasis, la Villa Logis d’Azur expose jusqu’au 15 mai, un éminent représentant de l’Art Déco qui connut son âge d’or entre les deux guerres.



René Crevel apporta en effet une contribution décisive à la naissance et au développement du style Art déco. La Côte d’Azur en porte encore de glorieuses traces dans le domaine de l’architecture. Sans doute pas assez à notre goût, car la folie immobilière commencée dans les années 50, a mis à terre une partie importante de ce précieux patrimoine. Villas de prestige, hôtels, facades décorés, la liste serait longue et désespérante à établir. A Cannes des centaines de villas ont ainsi disparu, remplacées par des bâtiments sans âme. Le Grand Hôtel, l’hôtel Montfleury, l’ancien Palais des Festivals, le Casino municipal d’hiver, ont payé le prix fort...

Cet hommage à René Crevel est bienvenu ! Cet artiste mérite tout notre attention et notre respect. Prolifique, il crée dans des domaines aussi différents que l’architecture d’intérieur, l’architecture tout court, le mobilier, le papier peint, le tissu, le tapis, la tapisserie, la céramique, l’émail, le vitrail et la fresque. Il signe des œuvres remarquables pour les manufactures françaises, Sèvres, Limoges, Aubusson, pour ne citer qu’elles.

Architecte d’intérieur et ensemblier, il agence et décore entièrement le Théâtre de l’Avenue, aménage l’Hôtel de Paris et la bijouterie Sandoz, le restaurant Les Tuileries de l’Hôtel Continental, le premier Office du Portugal en France… Il dessine aussi de nombreuses devantures de magasins, boutiques de luxe, bars et brasseries à Paris.


Architecte, il construit en 1926 à Saint-Cloud sa villa dans le plus pur style moderniste. Dès 1930, il conçoit plusieurs projets avant-gardistes d’infrastructures routières : autos-relais et abris routiers. En 1937, il trace les plans du Palais de l’Artisanat à l’Exposition internationale des Arts et des Techniques. Architecte urbaniste, il conçoit entièrement la Cité Ouvrière des Laboratoires pharmaceutiques Debat à Garches.

Peintre, d’abord influencé par le japonisme et le cloisonnisme chers aux peintres Nabis, il affirme son style au sortir de la Première Guerre mondiale. Dessinateur et coloriste, il laisse plus de 1 000 œuvres, huiles, gouaches, aquarelles et dessins. Il crée décors et costumes de théâtre, peint panneaux décoratifs et fresques.

Durant l'entre-deux-guerres, René Crevel connut une immense notoriété, qui dépassa largement les frontières héxagonales. Son œuvre était promise à la postérité. Mais la Seconde Guerre mondiale mit fin aux années fastes du mouvement Art déco et René Crevel, comme tant d'autres artistes, tomba peu à peu dans l'oubli. Redécouvert dans les années 2010, il retrouve aujourd’hui sa place dans l'Histoire de l'Art. Il le mérite bien !


- René Clevel, 1892/1971 -


Villa Logis d’Azur 
26 Avenue Henri Clews
Mandelieu-La Napoule
Ouvert Vendredi Samedi Dimanche de 10 à 12 heures
et de 14 à 17h30
Entrée libre