Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : L’Histoire du jardinier anglais qui a vendu La Croisette

aux hôtes de la Ville pas encore du Festival.

Catégorie Pays de Lérins

John Taylor, jardinier réputé pour son art dans l’entretien et l’aménagement des parcs et des jardins, démarre son activité immobilière à Cannes en 1854. Visionnaire, il devient très vite la figure locale incontournable pour tout britannique qui souhaite acquérir des terrains et louer ou acheter des demeures de villégiature. Il crée alors en 1864, la première agence bilingue dédiée à l’achat, la vente et la location de biens de prestige pour une clientèle d’exception. C’est le début d’une prodigieuse aventure humaine et entrepreneuriale qui se transmet à travers les générations.


Succession d’époques et de personnages. Walter, fils de John, propose des demeures de rêve aux élites russes sur la Croisette. L’impératrice Maria-Alexandrovna, Léon Tolstoï, ou encore le grand-duc Michel Nikolaëvitch défilent dans l’agence et investissent la Riviera dans de somptueux décors Belle Époque ; une riche clientèle américaine et européenne ne tarde pas à suivre. Pendant les années folles, Jack, fils de Walter, donne un nouvel essor à l’agence. Le monde industriel, de la finance et des arts est à son tour séduit par ces demeures sublimes de la Côte d’Azur. Jacqueline, fille de Jack, reprend ensuite le flambeau de l’affaire familiale pour relever les défis de l’après-guerre. Les splendides villas retrouvent alors acquéreurs, l’agence ouvre à Saint Paul de Vence et Saint Tropez, participant à l’essor de cette nouvelle vie rythmée par les fêtes endiablées.

À l’aube du XXIème siècle, la famille Pastor est choisie pour présider aux destinées futures de la marque. Sa vision, son professionnalisme et sa grande ambition pour l’agence en font un successeur naturel pour apporter de nouvelles idées et compétences au Groupe. John Taylor s’exporte bien au-delà de la French Riviera et même de la France, et part à la conquête de nouveaux territoires. Depuis 2006, Delphine Pastor fait perdurer l’excellence de la marque et l’héritage de John Taylor.

Cannes a été le point de départ de cette saga. Ville à taille humaine qui dispose de toutes les commodités que l’on peut retrouver dans les grandes capitales européennes : restaurants haut de gamme, hôtels de luxe et magasins de prestige. C’est un centre à la fois culturel et économique grâce au Festival International du Film et à une vingtaine de congrès internationaux qui y sont tenus chaque année.

La Croisette est divisée en deux parties : le Centre Croisette, entre le Palais des Festivals et le Port Canto, vivant et proche des boutiques et des plages, et la Pointe Croisette, plus résidentielle.  Les prix démarrent à 30 000 € par m² sur le Centre Croisette et 15 000 € sur la Pointe Croisette. Malgré une baisse du nombre de transactions, comme les autres secteurs de la ville, le marché de la Croisette reste très actif et attractif, porté par sa renommée mondiale et sa localisation centrale. La clientèle y est cosmopolite : britannique, scandinave, suisse, italienne ou encore moyen-orientale. Les français sont également séduits par cette adresse. Les russes, quant à eux, sont moins présents depuis l’an dernier.


- Quoi de mieux pour illustrer l'offre actuelle que cet appartement d'environ 210m², avec un panorama sur la mer, la Croisette et l'Estérel - 10 millions €...