Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Réforme. Le temps de travail sur la sellette...

Crédits:
textes par
Catégorie Les paradoxales

Le gouvernement, par l’entremise de la Ministre du travail, Agnès Buzyn, nous annonce qu’il envisage pour financer le coût de la dépendance par un jour de solidarité en plus. Bien sûr la perspective de travailler un jour de plus par an n’est pas une bonne nouvelle. Mais ne faudrait-il pas, d’une part relativiser et d’autre part admettre que les 30 ou 40 glorieuses sont loin derrière nous. Nous sommes nombreux à en avoir plus ou moins directement bénéficié et c’est tant mieux pour nous, or les choses changent et les données ne sont plus comparables avec ce qu’elles étaient à l’époque du plein emploi et d’une espérance de vie qui flirtait à peine avec les 70 ans...



La France compte 11 jours fériés par an. D'autres pays occidentaux en ont autant mais si l'on y ajoute les 5 semaines de congés payés, on est dans le peloton de tête, loin devant ce qui est pratiqué aux USA et au Canada, pays où veulent pourtant aller travailler tant de jeunes français... Au pays de l'Oncle Sam, on négocie ses congés mais dans de nombreux cas, surtout les 1ères années, il ne faut pas s'attendre à obtenir plus de 2 semaines par an de congès... Dans La Belle Province, celle de Québec, on n'est guère plus généreux.


Quant à nos fameuses RTT, mises en place par la gauche et unanimement critiquées par les partis de... droite, elles sont la résultante de la diminution du temps de travail. Là encore la France avec ses 35 heures/semaine payées 39, fait la course devant... Comme de nombreuses entreprises et administrations fonctionnent sur les 39 heures, les heures supplémentaires accumulées non payées constituent un pécule, les RTT. Dans certains cas, les syndicats ont obtenu tout simplement que les salariés soient payés sur la base de 39 heures alors qu'ils ne travaillent que 35 heures. Dans la fonction publique territoriale, il existe aussi des diminutions du temps de travail, notamment pour horaires décalés. Ainsi, pour des millions de salariés, le cumul de ces RTT peut représenter deux semaines de congés supplémentaires par an soit 7 semaines au total par an auxquelles il faut ajouter 9 à 11 jours fériés selon les années...


Il existe de nombreux accords de branche assez favorables aux salariés comme ceux concédés aux employés de la Mutule des Motards qui ont droit jusqu'à 28 RTT/an, ceux de GRDF jusqu’à 32 jours, de GRT jusqu’à 33 jours, quand à ceux de Seolis, ils engrangent jusqu'à... 52 jours.


Un scénario inconnu aux USA et au Canada où l'on travaille le plus souvent 40h. Avec la loi Aubry, la France, avec guère plus de 1600 heures travaillées/an (parfois moins), détient en Europe occidentale, le record du peu nombre d'heures travaillées. L’Allemagne et la Grande Bretagne dépassent quant à eux les 1800 heures par an...


Les données évoluent. Le marché du travail, l'espérance de vie, sont des éléments à prendre en considération. Il ne sert à rien de freiner des phénomènes de sociétés sinon qu'à diminuer nos chances d'être compétitifs et de dégager de la prospérité pour tous. Il serait plus sage d’accompagner ces changement. La France a besoin de réformes. La France a besoin de s'adapter. Principe de réalité oblige !


Alors, un jour de solidarité supplémentaire, est-ce un si grand sacrifice au pays des privilèges pour soi mais moins pour les autres ?