Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mandelieu La Napoule : Stéphane Raimbault et le Domaine de Barbossi

font cause commune...

Crédits:

Le chef étoilé a trouvé un partenaire de choix en devenant un acteur essentiel du projet « Barbossi 2020 ». Avec une ambition affichée, celle de décrocher une troisième étoile à son restaurant gastronomique de l’Oasis et, pour l’Ermitage, celle de devenir, comme l’est déjà l’Oasis, membre des prestigieux Relais & Châteaux. Défis qui nécessitent des investissements humains et financiers...


 - Patrice Laffon, Stéphane Raimbautl, Sharon Beuve et  Jean-Marc Ayme -


Pour commencer, le Bistrot installé en hiver à l’étage de l’Oasis, s’est déplacé d’une centaine de mètres, à l’hôtel de l’Ermitage du Riou, bel endormi, qui ne demandait qu’à être réveillé. Avec un nouveau chef, Patrice Lafon, pour soulager la brigade de Stéphane, Antoine et François Raimbault et lui permettre de se concentrer sur l’étape suivante : l’obtention d’une nouvelle étoile, Graal des professionnels et des gastronomes… Le Bistrot de l’Oasis reste lui sur le créneau de la bistronomie, celui qui lui a permis de conserver son « Bib gourmand » qui valide le concept en le rendant accessible à un large public. Son menu à 32 € est toujours aussi attrayant avec une entrée, un plat principal et un dessert. Aux fourneaux, l’expérimenté Patrice Laffon décline aussi à la carte : pressé d'une paella froide, salade niçoise du marché, aïoli de cabillaud demi-sel en terrine (13 €), soupe de poissons Forville. A conseiller, sa moqueca de joues de lotte et gambas, ragoût traditionnel brésilien au lait de coco (29  €). Les amateurs de viande apprécieront eux les frites maison au beurre clarifié… Les becs sucrés ne manqueront pas la Crème brûlée aux fruit rouges (8 €).


Le déménagement du Bistrot à l’Ermitage a l'avantage d'offrir à ses hôtes un lieu paradisiaque, voire... oasien qui restera ouvert 7/7 jours, midi et soir. Avec au choix, celui de s’installer à l’intérieur dans la lumineuse salle de restaurant, face au port avec vue sur les îles de Lérins, ou sur la terrasse qui surplombe la rivière de la Siagne et la pinède du golf. Bientôt on pourra même dîner romantiquement autour de la piscine de l’hôtel...




Pour matérialiser ce désir de passer la vitesse supérieure, les équipes se sont étoffées avec la nomination d’une directrice de restauration, Sharon Beuve, déjà fort appréciée au Café Lenôtre de Cannes, d’un sommelier in situ, Thibaud Maurin (sous l’autorité du MOF Pascal Paulze), que vient chapeauter Charles Bourdin, directeur des opérations hôtelières et restauration de L’Oasis. On trouve ensuite Éric Giardini, directeur général du Domaine de Barbossi qui gère ses multiples facettes, ainsi le centre hippique, le Riviera golf, le vignoble, la production d’huile d’olive et de miel. Ultime metteur en scène, Jean-Marc Ayme dirige les opérations du groupe, propriété du franco-libanais Iskandar Safa.


On parierait volontiers que ce partenariat se révèle gagnant-gagnant, chacun profitant des points forts de l’autre !


L'Oasis**
le Bistrot de l'Oasis
Ermitage du Riou
La Napoule
tel. 04 92 97 31 10