Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Marseille : André Maire, le voyageur d'un siècle...

Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre et dessinateur André Maire (1898-1984), insatiable voyageur dont l’œuvre prolifique rend compte de près d’un siècle de pérégrinations aux quatre coins du globe.



- André Maire - Les Éléphants, 1947, Mali -



Après la rétrospective de Joseph Inguimberty, cette exposition réunissant près de 120 œuvres, propose de découvrir un autre artiste du XXème siècle tourné vers l’altérité, un homme qui s’est élancé, bras ouverts, vers le vaste monde et ses peuples, tandis que les voyages étaient incertains et les explorations risquées. La plénitude qui se dégage de ses travaux, la profonde humanité de ses visions, témoignent de cet engagement, exempt d’appréhension. Découvrir l'ensemble de l’œuvre d’André Maire, ce n'est pas découvrir son monde, mais découvrir notre monde.


Marseille est une fantastique porte ouverte sur l’ailleurs, ayant accueilli au cours du siècle dernier tant de voyageurs en partance, les yeux brillants à l’heure de lever l’ancre et tant d’hommes de retour, y compris les artistes, chargés des impressions les plus exotiques. La station sanitaire qui accueille aujourd’hui le musée en est l’un des vestiges probants. Nombreux aussi sont ceux qui ont rêvé sur les quais, au pied des bateaux déchargeant les marchandises odorantes, à l’Orient lointain.


Doué d’une activité peu commune, André Maire est un authentique aventurier. C’est ainsi qu’il vit le voyage, courant le monde à la recherche de nouvelles sources d'inspirations, dans sa quête du beau et du grand, sa recherche incessante de l'autre homme, de l'autre nature, de l'autre civilisation, de l’autre religion ou de l'autre pensée.  


L’œil attentif de l'artiste observe et capte une atmosphère, une ambiance. Il appréhende lui-même les richesses des lieux, en réfléchissant, en assimilant et en recréant. Ne recherchant ni gloire ni honneur il vécut heureux, ayant eu la vie qu'il voulait vivre. Son œuvre est le reflet de cette philosophie humaniste respectant l'autre, admettant toutes les religions lorsqu'elles expriment la paix.



 - André Maire, Coucher de soleil, Angkor Vat, 1978 -


A l’aube des années 1920, André Maire aborde les rivages indochinois. Epris d’aventure, c’est un jeune-homme enthousiaste qui s’embarque pour les lointaines colonies, le temps de son service militaire, avide de nouveaux motifs à croquer et à peindre. Ce voyage est une révélation. André Maire ne cessera de parcourir le monde pour puiser dans les images de ses voyages les éléments constitutifs de son univers artistique.


Exposition du 16 décembre 2017 au 27 mai 2018

Musée Regards de Provence
Avenue Vaudoyer - 13002 Marseille
Tél. : 04 96 17 40 40 
info@museeregardsdeprovence.com