Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Épicerie Fine : Made in Provence !

Le cru 2017 des produits présentés au salon professionnel « Gourmet Sélection » les 24 et 25 septembre à Paris est prometteur. Riche de nombreux produits authentiques et originaux, le collectif de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur conduit par la FRIAA a présenté cette année encore le plus gros contingentement, avec 23 entreprises sur 200 m² de surface d’exposition.



Cette forte représentation des entreprises provençales témoigne de la dynamique du tissu agroalimentaire de cette région sur le marché de l’Épicerie Fine, un marché en progression, évalué à 5 milliards  € en France. Ces entreprises s’inscrivent dans les quatre grandes tendances de ce marché, décryptées par Vincent Ferniot, parrain de cette nouvelle édition :

- Le passé revisité. Emprunts de nostalgie, de nombreux produits sont basés sur le savoir-faire ancestral et régional que l’on raconte sur l’emballage. Devenus premium, ces produits sont  réactualisés par des packagings à l’esthétique vintage, tels que la boite Prestige Gourmande de la Biscuiterie de Provence, une boîte métal collector garnie de biscuits aux saveurs provençales  : Craquantes de Vinsobres, Navettes du Val d'Eygues, Canistrelli de St Maurice et Croquets de Provence aux figues.

- La dé-banalisation de l’ordinaire. Les produits doivent également se démarquer, induire une notion d’exclusivité, de rareté. Le principe est donc de décliner des produits connus par un apport inattendu, par des spécificités qui en font des produits à valeur ajoutée, comme par exemple la tablette de chocolat au lait à la rose de la Confiserie Florian.

- La quête du bien-être. Naturellement bénéfiques, certains ingrédients apparaissent comme un moyen privilégié de se maintenir en forme, en toute sécurité. La naturalité et la production limitée sont des leviers qui garantissent la notion de consommer sainement. Les miels de Miel et Une Tentations, ni chauffés, ni pasteurisés, très peu filtrés, gardent ainsi toutes leurs vertus.

- L’innovation ludique. Souvent associés à une notion de découverte ludique, amusante, ces produits sont destinés à des épicuriens curieux, voulant découvrir de nouveaux goûts, pour de nouvelles aventures gustatives ou pour surprendre des amis. Ce sera notamment le cas avec les chips à la farine de pois chiche de Socca Chips, du niçois Luc Salsedo.




* La Fédération Régionale des Industries Agro-Alimentaires (FRIAA) de Provence Alpes Côte d’Azur fédère plus de 200 entreprises sur ce territoire et favorise le développement du tissu alimentaire régional par un travail en réseau et une offre de services de proximité. En Provence Alpes Côte d’Azur, l'agroalimentaire est un secteur industriel majeur, avec un chiffre d'affaires de 7,7 milliards €, dont un quart à l’export, et 37 000 salariés.