Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

#Nice : « Aphrodite », le restaurant de David Faure et de Noëlle Cornu Faure

met la clef sous la porte...

Crédits:
textes par

Voilà une nouvelle qui... décoiffe. Quatorze années de travail acharné, de construction opiniâtre, d'imagination débordante, de talent fou… balayées d'une simple décision du tribunal de commerce. On eût aimé que cette nouvelle tombe un 1er avril. On n'y aurait pas cru. David était-il trop atypique, trop novateur, trop visionnaire ?




Sur leur page FaceBook, Noëlle et David laissent passer l'émotion :


« Nous avons vécu des moments merveilleux, de partage, d’émotion, de créations. Un grand merci à toutes et à tous de nous avoir suivis, soutenus, merci d’avoir partagé avec nous vos moments intimes, d’évènements familiaux ou important pour vous. Nous sommes fiers d’avoir eu votre confiance et de faire partie un peu de votre vie. Nous en gardons d’énormes souvenirs, de belles rencontres. Des clients sont devenus pour beaucoup des Amis. Pour tout cela et bien d’autres choses encore, Merci !


Merci à toute l’équipe qui est restée fidèle et investie jusqu’à la dernière assiette posée sur le passe, le dernier verre rempli, le dernier vestiaire rendu et le dernier raccompagnement jusqu’à cette porte d’entrée qui se ferme définitivement.
Merci à vous Mathias MaryNicolas LeclairSylvain FragneauMamadou DialloStelian Dragu, Fabien et Pilou Bassel... ! »


Pas de vains regrets, d’apitoiement. Les acteurs tirent le rideau avec dignité. Les pages d'un livre se ferment. Nul doute qu'on retrouvera bientôt les mêmes sur la scène culinaire azuréenne.

Clap de faim quand même… dézolé