Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Tourisme : nouvel acteur, le « food »...

Voyages chez les vrais gens !

Crédits:
textes par

Après avoir conquis le transport partagé puis l’hébergement chez l'habitant, c’est au tour du « repas chez le local » de faire sa révolution et de titiller l'imagination des touristes à la recherche d'autre chose, de contacts rapprochés. Sans parler de raisons bassement… financières, sachant que, pendant leurs vacances, les Français dépensent environ 17 % de leur budget en restauration.




La porte des habitants du cru ne sera plus un territoire inconnu. Les secrets du Massif du Sancy dévoilés par un couple d’auvergnats au détour de l’assiette, avoir le pied marin et les papilles flattées chez une famille bretonne… des opportunités parmi bien d'autres.Une attitude en passe de devenir un phénomène de société ? Il n'en est sans doute qu'à ses débuts mais il pourrait bien bousculer l'offre touristique et aussi concurrencer les professionnels de la restauration.


C’est en tout cas un autre défi lancé à tous les guides de voyages en quête de spots singuliers et atypiques. Partager une paella avec un groupe d’amis barcelonais, savourer un Nasi Goreng avec une famille à Jakarta… Le repas chez l’habitant permet de découvrir une ville, un pays, une région en rencontrant de « vrais gens ». Cette expérience bouscule les codes du repas et du voyage.


VizEat, leader européen du social dining, lancé au cours de l’été 2014 par Jean-Michel Petit et Camille Rumani, est né de l’idée que le repas invite à la rencontre et au partage et qu’il est une passerelle culturelle unique. La plateforme Internet réunit l'offre (pour l'instant 3800 hôtes répartis dans 50 pays) et la demande.


VizEat a connu une ascension rapide en devenant le leader européen du «  social dining ». En 2014, le site a levé 1M€ auprès du fonds anglais Eurovestech et a racheté Cookening. Cet été, VizEat a acquis Live My Food. Les fondateurs se réjouissent de leur bilan : « Nous souhaitons toujours plus diversifier et enrichir l’expérience de nos hôtes et de leurs invités en s’ancrant dans une dynamique internationale. Nous vivons une croissance de 30% par mois. Une évolution rapide qui témoigne d’un véritable besoin de découvertes, d’authenticité et de partage mais aussi de bons plans. Il est, en effet, possible de réserver une table sur VizEat dès 3 €... »


Afin de rassurer et de sécuriser les utilisateurs, un contrat d’assurance, en partenariat avec des Lloyds de Londres, couvre gratuitement les hôtes et les invités jusqu’à 100 000 € dans le monde entier.


Cette initiative va au-devant d'une demande implicite d'un public varié, appelé à voyager de plus en plus. Complémentaire à l'offre traditionnelle actuelle, elle peut être vécue par les restaurateurs comme une nouvelle concurrence mais la tendance est là, celle d'une démocratisation du voyage et d'une envie de mieux connaître un pays… en mangeant avec ceux qui l'habitent !