Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Des couleurs par dessus tout

une exposition consacrée à trois artistes français.

Crédits:
textes par

Lieu de rencontres, "French arts factory" met en contact des céramistes, des verriers, des liciers, des marqueteurs des calligraphes... avec un public de connaisseurs et de curieux.




Pour cette première présentation, la galerie a choisi de mettre en avant un artiste licier, Mireille Guerin, un souffleur de verre, Antoine Pierini et une jeune plasticienne Mylène Mai.

Mireille Guerin utilise la technique ancestrale de haute lice qui se pratique sur la chaîne verticale du métier à tisser. Ce savoir-faire traditionnel mis au service de l’art contemporain prend une dimension nouvelle lorsque l’artiste laisse libre cours à sa créativité. « Mes tapisseries sont des pièces uniques réalisées en laine, coton, lin, soie... Mon travail est non figuratif, j’y exprime mes sentiments face à la nature, la lumière et les couleurs. J’utilise la technique traditionnelle de la tapisserie mais j’accorde une grande importance à la liberté et à la créativité : à chaque étape je me laisse déranger, surprendre. Pour moi, tisser c’est aussi éprouver de la sérénité, un certain calme intérieur...  ».

Fils d'un verrier de Biot, Antoine Pierini a pris le large et au gré de son imaginaire, il nous fait découvrir un monde riche de formes et de couleurs. Antoine cherche à se détacher de l'objet et de son caractère fonctionnel pour aborder un univers plus sculptural, dans un style contemporain épuré. Plusieurs séries de pièces abstraites imaginées comme des polyptyques comprennent des combinaisons de trois à cinq formes, indépendantes les unes des autres mais reliées entre elles.
L'artiste s'intéresse aux relations entre les volumes, les lignes et les couleurs. Sa démarche artistique s’inspire de l’observation de la nature et de ses paysages changeants. Pour la série Dunes, il mélange les matières, ses installations de verre sont accompagnées d’essence de bois flotté, de pierres ou de métal.

Sculpteur, Mylène Mai s'est dégagée des sentiers du classicisme pour développer sa propre approche. Elle allie les matière, créée des aspérités, des textures, des couleurs... et donne du mouvement à ses œuvres. «  Je tente de rendre la matière précieuse en évoquant celle qui est travaillée par la main de l’Homme, la nature ou le temps, sans chercher l’imitation mais bien l’évocation. Je crée souvent à partir de mes souvenirs sensoriels : l’éclat et la patine des métaux, la rugosité de la pierre, le charbon qui se délite, l’érosion de la roche, le craquèlement et les nervures du bois... Parfois en travaillant la matière finement à la manière d’un joaillier, comme un savoir artisanal ancestral. Toujours dans l’intention de créer une œuvre qui mène le visiteur à s’émerveiller... »



FRENCH ARTS FACTOY
exposition
« Une entrée en matières colorées »
du 19 mars au 2 mai
Vernissage le jeudi 19 mars de 18 à 21heures