Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Sport et Cinéma : « The arrangement »...

incontournable aussi.

La présence du Sport comme thème dans le cinéma ne date pas d'hier mais bien d’avant-hier. Scénaristes, réalisateurs et acteurs se sont prêtés au jeu parfois de vilains. En effet, la boxe, par ses multiples aspects sociaux, culturels et par la violence des images qu'elle génère...frappe notre imaginaire. L'athlétisme, le foot, le rugby, le vélo, la plongée libre dans le Grand Bleu, la natation, sont d'autres sujets qui ont attiré sinon les foules des spectateurs, du moins des scénaristes impliqués…




Julien Camy et son père Gérard ont choisi d’écrire un livre sur le sujet qui fasse référence. Pro/am, ils ont dévoué une grande partie de leur temps et de leur énergie au 7ème art. Avant de devenir rédacteur en chef du Patriote - Côte d’Azur, Julien a travaillé au sein du Festival Cinéma d’Alès-Itinérances, passé une année à l’Institut franco-japonais de Tokyo dans le service culturel puis chargé de mission à l’Institut Lumière de Lyon. Il continue de collaborer à l’historique revue Jeune Cinéma.


Gérard Camy est professeur et historien du cinéma. Membre du Syndicat français de la critique de cinéma, il collabore à Télérama, CinémAction, Jeune Cinéma... Président de l'association Cannes Cinéma, il a notamment publié Sam Peckinpah. Un réalisateur dans le système hollywoodien des années 1960 et 1970 (L'Harmattan, 2000). Concepteur et acteur des « Rencontres cinématographiques de Cannes », il est devenu une mémoire vivante du cinéma contemporain.

Leur livre dont la sortie est prévue pour 1er trimestre 2016, est le premier qui aborde ce thème. Enrichi de textes originaux de grands réalisateurs et de grands sportifs et illustré de photos inédites. C’est un travail de plus de deux ans d’écriture et de recherches iconographiques.


Il y a ces gouttes de sueurs giclant du visage de Robert De Niro/Jake LaMotta, cette descente vertigineuse du Ventoux par Ghislain Lambert, l’essoufflement de Tom Courtenay dans la campagne brumeuse anglaise, les chutes burlesques d’Harold Lloyd jouant au football américain, la longue foulée de Jules Ladoumègue dans un obscur film d’Yvon Noé, le combat entre Mohammed Ali et Anthony Quinn qui ouvre Requiem pour un champion, le proscrit de l’athlétisme Ben Johnson, défenseur des sans grades dans un obscur film japonais, Pelé, le footballeur le plus célèbre du monde, gourou au fond de la jungle brésilienne, Ricky Tomlinson, un des acteurs fétiche de Ken Loach, entraîneur de foot de l’équipe d’Angleterre dans un faux documentaire, Jackie Robinson, icône du base-ball et de la lutte contre le racisme, ce match Pays de Galles - Nouvelle-Zélande rejoué vingt-cinq ans plus tard avec de vrais joueurs de l’époque dans Old Scores, ou encore cette apparition improbable de Jean Renoir dans sa ville Californienne entre deux matchs de tennis de Beau Bridges…


Derrière ce florilège de séquences, personnages, acteurs ou sportifs, des milliers de films de fiction, des bons et des mauvais, des chefs d’œuvre et des nanars existent et finissent par retracer une véritable histoire du sport avec ses noms célèbres, ses grandes épopées, ses drames intimes, ses joies immenses, ses dérives.

Miroirs de notre société, de notre monde et de ses bouleversements, les nombreux films de sport, œuvres majeures ou inconnues, dressent une histoire de l’évolution du XXe siècle avec ses crises et ses guerres, son combat contre le racisme, pour l’égalité des femmes, pour la reconnaissance des homosexuels…


  • Sport et Cinéma. Ouvrage de référence, préfacé par Thierry Fremaux, délégué général du Festival de Cannes et directeur de l’Institut Lumière - 400 pages.