Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Petites pensées pour la route...

Crédits:
textes par
Catégorie pour aider à vivre



  • Il nous arrive d'être heureux sans le savoir, mais rarement d'être malheureux en l'ignorant.
  • De toute façon, le temps passe et tout notre problème consiste à le passer bien plutôt que mal.
  • Si tu ne veux pas être commandé par autrui, il faut que tu sois capable de te commander toi-même.
  • Notre civilisation est fille de progrès, mais le progrès n'est-il pas fils de la confusion ?
  • Il n'y a pas de mérite à être spontanément courageux. Il n'y en a pas plus à être naturellement fort. Il y en a à le devenir. Dans ce sens, le mérite est ce qui coûte un effort sur soi-même. Le mérite est le contraire du don.
  • Celui qui aime vraiment la vérité ne s'enrôle dans aucun parti, ne suit aucune doctrine, n'élabore aucun système.
  • La solitude c'est la seule compagnie de soi-même. On comprend qu'il soit des gens à qui elle est insupportable.
  • Dans le présent d'un être humain, le passé compte bien plus que l'avenir.
  • Aimez-vous les uns les autres, c'est le plus admirable des conseils, mais il s'avère que les humains sont incapables de le suivre. Et comment d'ailleurs aimer ceux qui ne sont pas aimables ?
  • Un philosophe doit être un sage, de même qu'un chrétien doit être vertueux, mais il est trop de philosophes qui se contentent de systèmes et trop de chrétiens qui se bornent à des principes et à des doctrines.
  • Il est plus facile de penser sagement que de vivre sagement.
  • Nous sommes souvent empêchés par le manque d'argent, mais plus encore par le manque de temps.
  • Il ne faut pas trop fonder sur la chance, il ne faut pas compter sans elle.
  • Le talent de beaucoup d'artistes d'aujourd'hui consiste dans l'art d'attirer l'attention sur eux.
  • En disant "je t'aime", comment ne pas s'apercevoir de la contraction entre le je et le toi de telle façon qu'elle en fait une affirmation d'égoïsme ?
  • On en résiste aux contraintes extérieures qu'en s'imposant des contraintes intérieures.
  • Ce qui fait à coup sûr de l'homme l'animal le plus étrange, c'est autant sa sottise que son intelligence.
  • Ce sont pas toujours les coupables qu'il faut punir, ce sont les méchants.
  • Les plus forts peuvent défaillir, les plus faibles peuvent montrer de l'audace. Les meilleurs peuvent faillir, les pires sont eux aussi capables de beaux gestes.
  • Il est plus positif et pratique de songer plutôt à la marche de ses affaires qu'à la marche du monde. on a plus de chance d'aboutir en s'occupant de ses propres problèmes, que de ceux de tous.
  • Sois orgueilleux dans l'échec, humble dans la réussite.
  • Le vulgaire ne s'indigne de rien ou s'indigne de tout.
  • Mieux vaut une lucide résignation qu'une obstination stérile.
  • La plupart de nos espérances ne sont que des illusions.
  • Plus le tumulte est grand, plus il est difficile de se faire entendre.
  • Les humains se donnent beaucoup de mal pour éviter le mal, cependant qu'ils ne cessent d'en faire.
  • Quelle est la part qui revient dans notre existence à la fatalité, à la chance, au hasard ou à nos mérites ? Ce qui nous arrive est-il davantage dû à notre valeur ou aux circonstances fortuites ? Il est difficile de répondre. La sagesse consiste à faire de son mieux pour ce qui dépend de nous. Laissons au destin la part qui est la sienne.