Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Le géant français du nucléaire se rebiffe : Areva attaque en justice

la Coordination Antinucléaire du Sud-Est.

Crédits:
textes par

Le site Internet de la Coordination Antinucléaire du Sud-Est a été informé le 6 janvier dernier d’une plainte en diffamation d’Areva pour un reportage mettant en cause la pénétration du lobby nucléaire auprès des élus.



Par cette attaque en justice, le géant du nucléaire veut faire taire la contestation au moment même où le groupe est en subit d’énormes pressions et quelques déconvenues :

  • moins 52% de sa valeur en Bourse,
  • échec de l’EPR en Finlande,
  • investissements hasardeux,
  • réduction de ses ventes de Mox notamment au Japon,
  • mis en cause dans des financements de budget improbables... tandis qu’en France les incidents se sont multipliés dans ses installations.

Nos dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski... morts au combat du « politiquement incorrect » auraient appréciés, non ? Eux sont morts avant d’être assignés en justice par Areva malgré leurs charges constantes et répétées...