Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Alpes-Maritimes : le Haut-Pays...

à bicyclette.

Crédits:
textes par

De la Promenade des Anglais ou de La Croisette, lorsqu’on veut prendre l’air des Préalpes, force est de constater que ça grimpe. Les cyclistes, qu’ils soient des amateurs passionnés, des cyclotouristes, des professionnels, des vététistes, adorent et redoutent à la fois cette rencontre avec les routes montagneuses, les pentes impressionnantes, véritables défis que représentent ces forts dénivelés. Il faut de l’entrainement, une certaine force mentale, de la technique aussi. Après le Triathlon de Nice et son épreuve vélo, les meilleurs mondiaux étaient avant hier en Corse, hier à Nice sur le routes de France. Mais tout le monde n’est pas obligé de réaliser des exploits pour prendre du plaisir à faire du vélo. Chacun à son niveau peut vivre de belles expériences dans le haut pays niçois ou grassois.

Dans un cadre naturel exceptionnel qui est un des nombreux atouts de ce département... alpin, plusieurs options s’offrent aux amateurs de la petite Reine. Après s’être fait les jambes en s’échauffant sur les circuits proposés par le Conseil général et les villes du littoral, ils pourront prendre de l’altitude et, les plus courageux et les plus entraînés, s’attaqueront aux cols de la Bonette, de la Cayolle, de la Couillole, de Dalèse (tous à plus de 2000 mètres d’altitude).

- présentation aux responsables de OT Côte d'Azur par le maire de Roubion, Philip Bruno, de l'activité VTT à assistance électrique -

Depuis quelques années, le VTT a effectué une percée importante et tout le monde veut en faire ou du moins en tâter. Si la partie la plus grisante se passe dans la descente (elle est aussi la plus risquée), il faut la plus souvent la mériter, même si dans certaines stations comme celle de Roubion, il est possible d’emprunter le télésiège et économiser ainsi sa sueur... afin de mieux concentrer son attention et ses forces sur le parcours de descente que l’on choisira avec soin en fonction de son niveau.

La petite commune de Roubion, située à 74 km au nord de Nice, joue la complémentarité des saisons et des sports. En hiver, elle mise sur le ski de piste et la raquette et se définit plutôt comme une station familiale. L’été, place aux randonnées pédestres, à l’escalade, au canyoning, avec un plus, sa via ferrata, elle aussi visant un public jeune. Il y aussi et bien sûr le VTT dont la commune fut une des premières dans le département à en faire la promotion. Une douzaine de pistes ont été tracées, certaines  adaptées aux débutants, d’autres aux experts et compétiteurs.

Cette année, la station s’est dotée d’une dizaine de VTT à assistance électrique dernier modèle. Ils permettent de limiter les efforts dans les montées. Faciles à piloter, ils autorisent à un public physiquement moins préparé de s’essayer à cette activité sportive attrayante. Un bon plan : une sortie famille ou copains copines... La municipalité conduite par le dynamique maire, Philip Bruno, aidé de membres de son conseil, a aussi mis sur les rails une carte multi activités, la « Zapcard » qui permet de pratiquer 3 ou 5 activités au choix (le forfait un jour 30 €, deux jours 45 €).

- une des portes et volets décorés par Imelda Bassanello -

La mise en valeur du patrimoine architectural et historique de ce sympathique patelin, n’est pas pour autant négligée. Un Circuit Découverte est ainsi proposé avec un Audio Guide ou une application portable. Depuis peu d’années, une artiste peintre italienne, Imelda  Bassanello, s’est vue confiée la décoration de plusieurs portes d’entrée, y compris celle de la mairie et de commerces. Elles constituent un élément distinctif du village et une attraction artistique originale et colorée.

Guère plus de 150 habitants à l’année, Roubion a néanmoins une belle offre côté hébergement. Des chalets à louer, des chambres d’hôtes à des prix raisonnables, tandis que pas moins que sept adresses sont recensées côté restauration. À noter les prestations du « Chalet de Buisses », gîte d’étape et de séjour (2 épis), qui a ouvert un restaurant « Le Chamois », tel. 06 13 03 06 79. Le chef propriétaire et Disciple d'Escoffier, Georges Ségur, qui a marié une femme du pays, concocte une cuisine des plus agréables dans ce contexte montagnard.

Roubion frontière naturelle entre la Vallée de la Tinée et les Gorges du Cians, est une destination capable de séduire un public varié, sportif et sensible à un environnement Nature sauvage et protégé. Qu’on se le dise !

Roubion
à 70 km au nord de Nice
Bureau de Tourisme - tel. 04 93 02 10 30