Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Santé : Le mal au dos,

un mal... bien partagé.

Crédits:
textes par
Catégorie C'est notre santé

Qui n’a pas eu mal au dos lève le doigt ! Il y a peu de chance en effet qu’au cour de la vie d’un habitant de notre planète, celui-ci n’expérimente pas un torticolis, un lombago, une sciatique, une hernie discale. Tout commence dès la construction de notre corps et de notre squelette soumis à de nombreuses contraintes. Des facteurs génétiques ont leur part de responsabilités ainsi que la façon dont nous nous alimentons, de même notre mode de vie et nos (mauvaises) habitudes posturales. À tous les âges de notre évolution, les occasions ne manquent pas de malmener nos os et nos articulations... Même les sportifs ne sont pas exonérés !

Plusieurs causes, plusieurs pathologies, à priori plusieurs réponses sont à envisager et plusieurs traitements pour tenter une solution momentanée, ou à plus long terme, une guérison. Il est évident aussi que les espoirs de résoudre le problème vont dépendre de la sévérité des cas.




Parmi toutes ces réponses aux actions souvent complémentaires, il nous a paru intéressant de vous présenter l’appareil mis au point par Jean Pierre Pallier. Ce pharmacien, après des années de recherches, a développé un appareil d’auto traitement naturel du dos, le « Spin Up » pour lequel il a été récompensé en 2002 lors du Concours des Inventions Lumière à Lyon.


L’appareil, un cousin plus ou moins gonflé et ses deux orthèses en saillie, permet une rééducation du dos essentiellement de façon passive. L’utilisateur s’allonge sur le dos en appui sur le cousin en respectant les consignes. Au calme, à l’écoute de son corps, au rythme de ses respirations, il va, pendant une duré de 5 à 15 minutes, profiter d’un étirement de la colonne vertébrale qui va dans ces conditions pouvoir s’étirer sur toute sa longueur, réaligner les vertèbres et soulager ainsi les disques intervertébraux. Une méthode douce qui a besoin de temps et de régularité pour que les progrès s’affirment. Plusieurs semaines de pratiques sont ainsi conseillées et de plus ou moins fréquents rappels conforteront les résultats. 


Pourquoi faire compliqué lorsqu’on peut faire simple ? C’est ce qu’on peut penser à la vue de ce cousin à la forme particulière, armé de ses deux orthèses qu’il suffit de placer derrière son dos 10 minutes par jour. Et pourtant, utilisé judicieusement, le cousin va jouer son rôle : étirer la colonne vertébrale, ouvrir de la cage thoracique, stimuler la région concernée par un doux massage et procurer ainsi un bien être appréciable... Son inventeur aime à qualifier sa méthode de Bio mécano thérapie vertébrale.


Je vous recommande avant son utilisation de bien lire le mode d’emploi pour saisir toute la logique d’action du SPINUP. Les référence médicales sont elles-aussi d'un grand intérêt.