Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

L’Humain dans l’Entreprise :

un capital à préserver et... entretenir.

Crédits:
textes par

Si cela semble une évidence pour certains, il est bon de mettre quelques points sur les i et d’enfoncer les clous... C’est ce que Sacha Genot et Philippe Tallois se sont donnés comme mission en écrivant leur livre : L’Humain dans l’Entreprise.



Chaque fois qu’on parle de chef d’entreprise et d’employés, nous avons la fâcheuse habitude de caricaturer. Les mauvais patrons d’un côté, les bons ouvriers de l’autre, en oubliant qu’il y a aussi de bons employeurs et de mauvais salariés... Il est aussi vrai aussi que, plus ou moins souvent, le chef a tendance à considérer l’ouvrier comme un simple exécutant qui se doit d’obéir sans se poser de question tandis que pour l’ouvrier, le chef est trop souvent vu comme un oppresseur voire un tortionnaire. Et, si chacun n’y prend garde, chacun restera dans ce stéréotype sans espoir d’en changer. Au final, l’entreprise n’optimise pas son personnel et les salariés n’y font pas leur bonheur, seulement focalisés sur la paye et les congés à venir. Il y a sûrement mieux à faire !

Fort heureusement, il y a des salariés heureux et des patrons qui le sont tout autant. Cela ne va pas sans une prise de conscience des enjeux, des réalités de terrain et d’une politique volontariste prise par la direction avec l’assentiment des employés et le cas échéant des... syndicats. Les réussites que l’on peut donner en exemple sont celles qui ont su placer l’homme au cœur de l’entreprise, une stratégie salutaire, où tout le monde est gagnant...

Les auteurs, s’appuyant sur des cas concrets et des référents, démontrent tout l’intérêt de mettre en place des actions visant à créer un climat propice, une bonne ambiance de travail notamment en mettant l’accent sur le « bien être » et en encourageant « l’activité sportive » pratiquée en solo ou en groupe. Avec l’espoir à l’arrivée de trouver des employés et des patrons heureux, épanouis... productifs. Que rêver de mieux dans le monde dans lequel nous sommes, celui où rodent les dangers de la mondialisation, d’un libéralisme sans état d’âme pour qui les noms figurant sur la feuille de paye n’ont pas de visage ! 

NDLR : Depuis la sortie de ce livre en janvier dernier, un Collectif Performance et Qualité de Vie au Travail s'est mis en place. Son but est de faire avancer les idées qui y sont développées et d'en obtenir la facilitation par les pouvoirs publics. On y trouve des sociétés aussi diverses que Velux, Microsoft, Sodexho, Vinci Parc, Thalès ou encore Les Petits chaperons rouges. Le 4 février prochain Philippe Tallois animera une présentation du concept à travers des témoignages, du vécu, au Palais Omnisports de Bercy.