Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mougins : les Espoirs de la gastronomie,

quatre candidats et un joker pour un seul Trophée...

Crédits:
textes par

Ils étaient quatre à avoir passé le cap d’une impitoyable sélection. On peut y ajouter aussi le remplaçant qui devait, le cas échéant, palier à un forfait. Le niveau fut, il faut le reconnaître, particulièrement élevé pour cette nouvelle édition du concours International du Jeune Chef, « Les Espoirs de Mougins » qui s'est tenu le week-end dernier.


 - Nicolas Sintès -

Cinquième mousquetaire, Nicolas Sintes, n’eut pas à se déplacer. Ce Cannois avait entendu parler de ce concours lorsqu’il était à New-York... comme sous chef au restaurant Daniel*** dirigé par Daniel Boulud. Habitué du genre, il a participé notamment au Grand Cordon d’Or de la Principauté de Monaco qu’il a d’ailleurs remporté. Actuellement, il officie comme chef au restaurant de la Bastide de Saint Tropez, La Véranda.



 - Fabien Rouvier -

Fabien Rouvier n’a pas démérité. Après un Bac professionnel hôtellerie à Grasse, il enchaîne les postes en commençant par le Four Seasons Resort Provence Terre Blanche à Tourrettes dans le Var. Vient le restaurant de l’Hôtel Ritz sous la direction de Michel Roth. Il fait ensuite parti de sa brigade à  l’hôtel Président Wilson à Genève. Depuis février dernier, il est à l’Hôtel Prince de Galles à Paris, managé par Stéphanie Le Quellec. Ce Grassois pure souche connaît bien le Festival. Il a accompagné, il y a trois ans, ses mentors, Philippe Jourdain et Stéphanie Le Quellec.

 

- Nicolas Ostermann -

Nicolas Ostermann a donné lui aussi le meilleur de lui-même. Poussé par Alexandre Frin qui avait pris la 3ème place l’année dernière, et par Jérôme Jaegle, Bocuse de Bronze Europe, ce fut pour Nicolas sa première participation à un concours. Une enfance, des études en Alsace, Bac pro à Guebwiller, sa carrière professionnelle commence aussi dans cette région de tradition gastronomique. Passage au Hameau Albert 1er à Chamonix, au Relais de la Poste à La Wantzenau, puis au restaurant Le Jardin de Violette à Thierenbach. Depuis l’année dernière il est chef de parti au Restaurant des Rois de la Réserve de Beaulieu sous la responsabilité de Romain Corbière. C’est le local de la sélection !

 

- Antoine Gonnet -

Antoine Gonnet saute d’un concours à un autre. Juste terminé celui organisé à Paris par le magazine « Le Chef », le voilà rendu à Mougins. C’est son chef du Chabichou à Courchevel, Michel Rochery, membre du jury l’année dernière qui lui a conseillé de s’inscrire. À 25 ans, son parcours s’est essentiellement déroulé dans la région où il a grandi, à part un passage à Saint-Tropez à La Pinède. Son expérience au Relais & Château Pierre Orsini, et à La Grande Cascade lui avait déjà permis d’affirmer son ambition... après une formation en Écoles hôtelières, aux MFR de Charentay et de Balan. Sa devise : faire simple, vous risquez de faire bon ! Il finit deuxième...

Bertrand Noeureuil interpréta sur son piano, avec conviction, sa version. Tant et si bien que c’est lui qui décrocha la timbale, en l’occurrence le Trophée tant convoité. À vingt trois ans, le Toulousain a déjà participé à plusieurs concours comme le Championnat de France des desserts où il avait terminé 2ème aux demi-finales l’année dernière. C’est un copain qui avait déjà participé aux Etoiles qui lui a parlé de la compétition mouginoise. Après avoir travaillé à Rouffiac dans le restaurant étoilé « Ô Saveur », il officie actuellement au Le Meurice, adresse prestigieuse s’il en est...  Une belle carte de visite signée par Alain Ducasse qui a confié les cuisines à Christophe Saintagne.

Bertrand a su convaincre un jury exigeant  composé de Gérald Passédat, Bruno Oger, Rachid Maftouh, Pascal Bardet ou encore Alexis Pelissou et Serge Gouloumés. Beaucoup d’Étoiles sur le tarmac de la gastronomie !




Le soir, lors de la cérémonie de clôture au Le Park de Saint Basile, il recevait les félicitations du maire Richard Galy et de Gérald Passédat, président du jury et parrain de cette 8ème édition des Étoiles de Mougins. Le jeune toulousain en profita pour remercier ses chefs éducateurs au Meurice, Yannick Alléno et Yoric Tieche, nouveau chef de La Passagère à l’hôtel Belles rives à Juan-les-Pins.