Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Aéroport Nice Côte d’Azur :

nouveau coup de gueule du maire...

Crédits:
textes par

Lors d’une rencontre avec le président du conseil de surveillance de l’aéroport, Christian Estrosi, Bernard Kleynhoff, a demandé des mesures fortes contre les nuisances aéroportuaires, principalement celles engendrées par les vols de nuits et le parking d’aviation affaires « Kilo ».


- Sœur Anne, n'entends-tu rien venir ?

« Je souhaite
– à dit le maire - que des solutions soient trouvées très rapidement. Tous les vols de nuit commerciaux doivent désormais être interdits entre 23 heures et 6 heures du matin, excepté bien sûr les vols postaux, retardés ou d’urgence. Je souhaite par ailleurs que les vols d’affaires cessent dès 22 heures.

S’agissant des nuisances générées par le parking d’affaire, je veux rappeler que lorsque les jets privés procèdent au démarrage sur l’aire Kilo, ils produisent des augmentations de 5 à 10 décibels par rapport au bruit ambiant, ce qui revient à multiplier par 4 les nuisances sonores générées par la circulation actuelle sur la Promenade des Anglais.

Cette situation n’a connu aucune amélioration significative depuis plusieurs années et les nombreux riverains ne pourront supporter, cet été encore, ces bruits assourdissants. Il est temps d’interdire définitivement  les démarrages sur cette aire et de procéder à ces opérations au niveau de postes commerciaux plus éloignés.


J’ai constaté que les membres du conseil de surveillance ont bien entendu mes demandes. J’attends désormais que des mesures significatives soient prises dans les meilleurs délais. Je resterai vigilant et très attentif afin que dans les jours qui viennent, les premières dispositions soient mises en œuvre. »

Ce problème est à rapprocher aussi des nuisances sonores de l’aéroport de Mandelieu qui voit son trafic augmenter en été et à chaque Festival ou Congrès. Une association composée de riverains excédés et d’élus cherche avec l’énergie du... désespoir à se faire entendre, mieux, à obtenir quelques mesures pour diminuer les conséquences d’une situation somme toute assez classique : la prospérité des uns rend la vie des autres pénible. Il est à noter par exemple qu’une association de commerçants cannois se réjouit ouvertement du développement de la plateforme mandelocienne et souhaite encore plus de voyageurs, synonyme pour ses adhérents d’une augmentation de leur chiffre d’affaires... N’oublions pas non plus les critiques qui fusent à propos de la base d’hélicoptères installée inopportunément sur la jetée du vieux port de Cannes et qui, outre le bruit et les risques encourus, prive également l’accès de la jetée aux Cannois et à leurs visiteurs...