Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Var : un mariage réussi entre Culture, Œnologie et Tourisme...

Au Château Les Demoiselles et à celui de Sainte-Roseline, le programme des animations est particulièrement riche et varié.

Crédits:
textes par

Aurélie Bertin, qui a repris avec beaucoup de dynamisme le flambeau familial, croit dur comme fer, au développement d’activités culturelles et plus généralement touristiques, pour assurer la prospérité de son entreprise viticole. Ni elle ni son père n’ont attendu que l’œnotourisme soit à la mode pour organiser des expositions d’artistes et ouvrir leurs domaines aux randonneurs ou aux vététistes.

- culture, tourisme, œnologie: un poing c'est tout !

Depuis plusieurs années, Aurélie, aidée d’une petite équipe de femmes passionnées, a mis en place des événements variés qui permettent d’animer les domaines qu’elle dirige. Son enthousiasme communicatif séduit. Les visiteurs dont beaucoup résident dans le département du Var, suivent attentivement le programme des activités. Ceux des Alpes-Maritimes sont moins nombreux, raison de plus pour les inciter à découvrir ces deux châteaux qui sont très facilement accessibles par la route et l’autoroute en venant de Nice (à 80 km) comme de Cannes (54 km) ou de Mougins.  

La semaine dernière, des représentants des médias furent invités à prendre connaissance des détails du programme printemps-été-automne. Après la première journée printanière de dimanche dernier qui mettait le potager à l’honneur avec un déjeuner provençal élaboré par le chef Gui Gedda et sa fille, ce sera au tour de la Rose de donner des couleurs au Château avec toujours l’opportunité de visiter la chapelle communale de Sainte Roseline, d’une grande valeur historique et artistique. Ce 10ème Salon de la Rose et du Jardinage attire chaque fois plus d’amateurs passionnés par le sujet. Il aura lieu les 19 et 20 mai. Entrée 4 €.

Pêle-mêle, d’autres animations, comme l’exposition de sculptures de Bezzina, du 30 juin au 30 septembre, entrée libre ; le 1er Concours d’élégance Automobile sous l’égide de Jean-Pierre Cornu, expert en la matière, le 15 juillet, déjeuner buffet sous les platanes bicentenaires du parc privé, 50€ ; Journée du goût le 14 octobre ; Journée automnale le 4 novembre, exposition et vente des champignons locaux, déjeuner proposé par Philippe Troncy ; Noël au Château, le 2 décembre, pour mieux préparer les cadeaux de fin d’année, et pour clore, la Soirée de la Saint-Sylvestre du 31, fête des sens avec un accord mets/vins gastronomique en collaboration avec Sébastien Sanjou, le talentueux chef du « Relais des Moines » aux Arcs-sur-Argens.

Toujours au Château Sainte-Roseline, la musique et le chant seront à l’honneur. À commencer, le 3 juillet par Une nuit à l’opéra, marathon lyrique avec Jean Goyetche, ténor, Louise Pingeot, soprano colorature, Silga Tiruma soprano, Pierre Soldano ténor, Olivier Grand  baryton, Delphine Haidan, mezzo-soprano, Michèle Voisinet, piano et Chef de chant de l’Opéra Bastille - 25 €.

Le 9 juillet, le quatuor à cordes « Hermarque », Stéphane Rullière, violon solo, interprétera des œuvres de Brahms, Dvorak, Borodine, Bartok ainsi que des musiques populaires slaves. – 21 €. Le mercredi 11 juillet, ce même groupe, accompagné cette fois de Laurence Stevaux et d’Eugénie Danglade, mezzo soprano, jouera les Quatre saisons de Vivaldi et le Stabat Mater de Pergolèse écrit 2 mois avant sa mort – 25 €.

Le 13 juillet, un Concert de Musique du Monde par le groupe « Les yeux noirs », offrira un voyage au pays des Tziganes et des poètes -  30 €. Concert suivi d’un dîner dans le parc du Château (vin compris) - 58 €.

Le mercredi 18 juillet, Concert (Liszt, Chopin), Dimitris Saroglou au piano – 21 €.

Le vendredi 20 juillet, le duo Eric Courrèges, violoncelle, Erik Berchot, piano, interprétera les Fantaisies Stucke de R. Schumann, la Polonaise Brillante de Chopin et une Sonate de Rachmaninov – 21 €.

Journée exceptionnelle, le mercredi 25 juillet. Tout commencera à 17 h 30, avec 3 des suites  pour violoncelle seul de J.S. Bach avec Florent Audibert et d’Eric Courrèges. Avant d’enchainer avec les trois autres suites qui composent cette intégrale. Un dîner au Château est prévu à 19 h 15 avant d’enchainer sur les trois autres suites. Un hommage à Pablo Casals qui redécouvrit et remit à la mode ces pièces - un concert, 15 €, deux 21 €, le dîner 22 €.

Le 27 juillet, c’est l’« Ensemble Des Equilibres » qui jouera le quatuor en ré mineur La jeune fille et la mort suivie de Rosamonde de Schubert, l’occasion d’explorer le répertoire de la musique de chambre du XVIIIème siècle à l’époque contemporaine - 21 €.

Chaque concert nocturne est précédé d’une dégustation des vins du Château...

- chemin faisant, cet imposant chêne liège -

Si le Château Sainte-Roseline accueille 150 manifestations par an, son alter ego, Les Demoiselles joue surtout sur les journées nature, tout en offrant régulièrement ses cimaises à des artistes exposants. Sur les 200 hectares de forêt du domaine, seuls 70 sont cultivés. Il était facile donc d’y tracer des chemins pédestres, ouverts aussi aux VVT, d’organiser des lieux de piqueniques... et des jeux pour les enfants et les plus grands.

On l’aura compris, il y a toujours quelque chose à faire dans les domaines et leurs châteaux qui sont ouverts... 360 jours par an. Qu’on se le dise !

- lire aussi : Aurélie Bertin rose ses menus...