Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nautipolis : un complexe aquatique haut de gamme...

Crédits:
textes par

Après une inauguration réussie, c’était au tour du public de découvrir les installations communautaires de Valbonne Sophia Antipolis.

Les autorités au grand complet étaient venues à la veille des fêtes de fin d’année pendre la crémaillère de ce complexe aquatique. Jean Leonetti bien sûr, en première ligne au titre de Président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis, Ministre chargé des Affaires européennes. Il était entouré de Michel Vauzelle Député et Président du Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur, d’Éric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, de Marc Daunis, Sénateur, Maire de Valbonne, Vice-président de la CASA, du sous-préfet Dominique-Claire Mallemanche... 

- côté sports loisirs -

Quelques semaines plus tard, c’était au public de prendre la mesure des nouvelles installations et de s’inscrire aux diverses activités et formules proposées. La presse eut droit à une visite guidée et la possibilité de participer aux premiers cours donnés.

En premier lieu, il convient de se féliciter de la réalisation de cet important complexe, longtemps promis, longtemps espéré. Un magnifique outil ouvert largement au public de la zone concernée et aux scolaires. La pratique de la natation sous toutes ses formes y est évidement privilégiée. Pour cela, plusieurs bassins permettent de nager, de faire de la gym, de barboter.... Chacun a son niveau : le bon nageur dispose des six lignes d’eau du bassin de 25 x 15 mètres ; celui venu pour se détendre d’un bassin de 250 m2, d’un autre plus petit, extérieur celui-là il est accessible par un sas ; d’une pataugeoire pour les tout-petits. Les jeunes à la recherche de sensations plus fortes ont à leur disposition un toboggan de 30 mètres de long, astucieusement placé de façon à ne pas créer de nuisances sonores et dont l’aspect peu gracieux a été gommé...

Les responsables du centre misent sur 280 000 entrées par an dont 30 000 élèves et étudiants dans le cadre de leurs de sports. Un chiffre qui devrait être atteint sans trop de mal pour le délégataire de ce service public au vu de la modernité et des nombreux atouts offerts. Car, Nautipolis ne se contente pas de miser sur la natation qu’elle soit scolaire, sportive, associative, de loisir... Le complexe, géré par une entreprise expérimentée en la matière, Espace Récréa, sous la férule de Jerôme Barassin, mise aussi sur le fitness et le bien-être. Ainsi, son Espace Forme est équipé de nombreux appareils ultramodernes destinés au cardio-training, à la musculation et propose aussi des cours collectifs. Après l’effort, le réconfort ! À ce sujet, il existe une zone possédant 2 saunas, 2 hammams, des bains bouillonnants… complétée par un solarium intérieur et extérieur, le tout dans un cadre paysager de plus de 2 000 m2 comprenant une aire de beach-volley. Et pour couronner le tout un espace restauration intérieur / extérieur ouvrira dès le mois de février pour satisfaire les fringales comme les plus grands appétits.


- côté ludique -

En toute subjectivité, l’ensemble est visuellement plaisant et stimulant. L’utilisation du béton blanc, de la pierre traitée, du verre, du bois composite, donne une ambiance lumineuse à souhait et participe à la bonne insonorisation du lieu. Quant aux tarifs, ils paraissent très attractifs pour ceux surtout qui visent une activité régulière. Pour la journée, le prix de l’entrée Espace Aquatique est de 6 € pour un adulte, pour profiter de tout le complexe (Forme et Bien-être compris), il est de 19 €. Pour plus de précisions, il convient de visiter le site Internet de Nautipolis.

Ce produit correspond certainement à une demande de la part des Sophiapolitains ainsi que par de nombreux amateurs de sports aquatiques des communes environnantes. Le succès de ce bel outil de promotion des  activités  sportives et de loisirs devrait être au rendez-vous.


- à l’heure où les Français sont sensibilisés sur l’utilisation de l’argent publique, il est bienvenu de donner le coût de cette opération. Il se chiffre ainsi à 15 500 000 € HT et a été financé avec des subventions de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis à hauteur de 8 715 000 €, de la Ville de Valbonne Sophia Antipolis : 2 325 000 €, du Conseil général des Alpes-Maritimes : 1 980 000 €, du Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur : 1 980 000 €, de l’État par l’intermédiaire du Centre National pour le Développement du Sport : 500 000 €. un montant qui apparaît comme raisonnable par rapport à l’ambition et l’exécution du projet. On peut s’amuser à le comparer aux 5 500 000 € investis par la Ville de Cannes rien qu’en frais d’études pour sa piscine de 50 mètres découverte dont les travaux viennent de commencer après plus de dix années d’atermoiements... Il est vrai que le projet primitif de l’équipe Brochand était encore plus ambitieux et grandiose avec sa piscine couverte de 50 mètres sur 25 et ses nombreuses dépendances. Son budget prévisionnel était en 2004, de 30 millions d’euros.


- côté tout-petits...