Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Médailles et décorations : il y en a « Légion »...

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

La France n’est pas avare de ses distinctions qui attestent d’une appartenance à un Gotha. Il fait apparaître ses récipiendaires dans un annuaire des VIP de tous poils, de toutes confessions et où apparaissent des têtes couronnées, des scientifiques, des philosophes, des sportifs, des dictateurs et des chefs d’entreprises qui, pour être là où ils sont, ont fait beaucoup de sacrifices (on peut l’écrire autrement : ils ont pratiqué beaucoup de sacrifices... autre façon de dire qu’ils ont du sang sur les mains).

Nicolas Sarkozy remettait, en février dernier, la Légion d’honneur à Christian Estrosi. Merci petit Jésus ! Christian y tenait, Christian l’a eu. Pour les journalistes, cela ressemblait à un prix de consolation. Christian perdait son maroquin mais gagnait un ruban à mettre à la boutonnière. Mais, faut-il pour autant se fier aux rumeurs colportées par des médias parisiens qui ont toujours eu un petit air condescendant lorsqu’il s’agit de la Province et de ses politiciens qui débarquent à Paris avec leurs gros sabots ou… leur moto. Vite fait de leur glisser dessous une peau de banane !

On peut s’interroger de ce que, de nos jours, représente la Légion d’honneur. Bien qu’il y ait peu de chance pour que cela advienne, j’avoue que j’hésiterais à la refuser. C’est que son attribution reste pour beaucoup de Français la reconnaissance d’une vie exemplaire, une vie qui fait… honneur à la France. Bien sûr, il est écrit que pour la recevoir, il faut la demander, ou du moins en signer la demande et remplir un long formulaire. On imagine, en consultant la longue liste des récipiendaires, que pour certains, elle a déjà été pré remplie… Il vaut mieux posséder aussi un carnet d’adresses où figure une longue liste d’amis (ou de relations) bien placés et déjà décorés pour avoir de meilleures chances. C’est pour cela sans doute que le comptable Bernard Godet a été parrainé par le Ministre du Budget Éric Wœrth dont il avait été certifié les comptes de campagne. Ce même ministre que les rapports ambigus avec la milliardaire Liliane Bettencourt avaient conduit à démissionner après avoir décoré de quoi vous savez, Patrice Maistre gestionnaire de la fortune de ladite milliardaire…

On en vient à se demander, toujours en consultant cette fameuse et interminable liste de récipiendaires qui chaque année s’amplifie, si, en y figurant, on ne risque pas de se retrouver en mauvaise compagnie ; en compagnie de gens pour lesquels on n’a aucune affinité voire une certaine répulsion. Sans doute faut-il être tolérant et politiquement correct pour figurer dans le listing. Mais cela peut surprendre de côtoyer un dictateur africain ou sud-américain à qui on a déroulé le tapis rouge et montré les ors de la République… dans l’espoir de décrocher un contrat ou protéger les intérêts de la… France. Combien de dictateurs de par le monde, exceptions faites peut-être de Fidel Castro et du président de la Corée du Nord, ont-ils eu droit à cette récompense ? Que pouvait penser Charlie Chaplin de cette promiscuité, lui a avait ridiculisé Hitler dans son film « Le dictateur » ? Quant à l’initiateur de cet ordre, notre Napoléon chéri, il fut pour notre plus grande gloire ( ?), le plus grand dictateur et le plus grand fossoyeur de son temps

Alors, la Légion d’honneur, mélange des genres et des gens, florilège invraisemblable des disparités qui existent parmi l’espèce humaine ? Mais si vous ne pensez pas pouvoir prétendre à cette distinction suprême et si vous ne voulez pas à vous trouver mêlés, mélangés à d’autres récipiendaires au passé, au présent et ou à l’avenir douteux, consolez-vous, il existe bien d’autres distinctions…

  • devoir de vacances : établir une liste de personnes connues pour leurs statut social, leur réalisation, leur apport à la collectivité… dans des domaines aussi variés que les sports, les arts, la politique (dictateurs ou pas), les sciences… et chercher sur Google si elles sont détentrices ou non de la Légion d’honneur. Merci de nous envoyer les résultats, il n'y a rien à gagner !

Alain Dartigues