Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Du solaire pour nos téléphones portables...

Un solution durable pour utiliser, dans le respect de l’environnent, nos chères « extensions »...

Crédits:
textes par

Lorsqu’un comportement est devenu un phénomène de société, il est vain de vouloir opérer un retour en arrière. Ces béquilles ou plutôt ces extensions de nos sens nous donnent entre autres pouvoirs, celui de nous transporter de n’importe quel endroit où nous nous trouvons, à un autre en moins de temps qu’il faut pour le dire. Nos téléphones portables ou mobiles (j’ai du mal à y voir une différence), sont devenus d'inséparables compagnons de fortune et d'infortune. On peut arguer que certains s’en passent, que d’autres résistent, que des centaines de millions de terriens n’y ont pas (encore) accès, ils sont là pourtant, omniprésents, résonnant à tout bout de champ, dans les restaurants, les conférences de presse, les supermarchés ; ils nous surprennent dans les moments les plus inopportuns, nous font gagner du temps et en perdre, sauvent des vies, en condamnent… Cette néo dépendance a un prix et les écologistes les premiers s’interrogent par exemple sur les dangers des ondes électromagnétiques, un prix que notre santé pourrait payer cher. D’autres et c’est le sujet de notre propos, cherchent des solutions pour en minimiser l’impact environnemental. Le recyclage des matériaux qui les composent, leur reconditionnement, sont à l’ordre du jour. Aussi la consommation d’énergie électrique qui est nécessaire à leur usage.

La société Wysips annonce avoir trouvé une solution intéressante et économique. Cette filiale de SunPartner, groupe implanté à Aix en Provence, spécialisée dans le domaine de l’énergie solaire, a développé un film transparent d’une dizaine de millimètre d’épaisseur recouvert de cellules photovoltaïques minuscules (de la taille d’un pixel) placées sous l’écran du téléphone portable. Ce film est capable de capter la lumière du jour et de produire de l’énergie. Il faut compter pour l’instant une exposition de 6 heures au soleil pour recharger un téléphone entièrement vide.

L’objectif consiste maintenant à recharger l’appareil en continu, afin de ne pas tomber en panne au moment où l’on attend un appel important (ou pas, c’est une affaire très subjective…). Une fois produit à grande échelle, le coût de cette application coûterait moins d’un euro par film…

Ce produit vient d’être présenté au congrès d’Orlando, le CTIA, où il a remporté le Grand prix de l’innovation mobile. Ce prix récompense chaque année les projets les plus innovants en matière de technologie mobile.