Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Alpes-Maritimes : Éric Ciotti quitte la présidence du Parc national du Mercantour.

Crédits:
images par
autre

Il annonce le nom de son successeur, le maire de Valdeblore, Fernand Blanchi.

 

- chamois, au dessus du village de Roubion, Mercantour -

Dans un communiqué de presse, le président du Conseil général des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, vient d’annoncer qu’il quitte la présidence du Parc national du Mercantour et passe la main au conseiller territorial Fernand Bianchi. Voici le texte intégral de sa déclaration :

« J’ai décidé de quitter, lundi 4 avril, la présidence du Conseil d’administration du Parc national du Mercantour, que j’exerçais depuis juillet 2009.

Durant mon mandat, j’ai souhaité travailler à concilier au mieux la protection d’un territoire exceptionnel avec la vie et le développement des communes du parc et de ses habitants.

En 2010, nous avons célébré les 30 ans du Parc, avec des événements à la hauteur de sa renommée : des concerts gratuits dans le cadre des Soirées estivales du Conseil général, des expositions photographiques dans les locaux de la Maison du Département et de la Montagne, et sur la colline du Château à Nice, l’opération « 30 ans, 30 cols et sommets ». Symboliquement, dans le cadre de l’opération « Monts Propres », nous avons relevé un défi de taille : enlever 30 tonnes de déchets pour les 30 ans du Parc.

Ces événements ont contribué à la notoriété du Parc national du Mercantour, un site d’exception mondialement connu et visité par plus de 800 000 personnes chaque année.

Nous avons aussi œuvré à la création du premier parc transfrontalier avec nos partenaires du Parco Alpi Marittime qui constituera une première étape vers la reconnaissance de nos deux parcs au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Je tiens aussi à souligner le travail de concertation qui a été mené en lien étroit avec les services du Parc national du Mercantour, les communes et les populations, pour élaborer la Charte qui deviendra un nouvel outil de développement maîtrisé et durable.

Je continuerai à siéger au Conseil d’administration en ma qualité de Président du Conseil général, et lors de sa prochaine réunion, je présenterai la candidature de Fernand Blanchi, Conseiller général, Maire de Valdeblore, pour me succéder à la présidence du Parc du Mercantour. »