Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Souper de Noël et vins de Provence… La tradition revisitée par Alain Passard.

Crédits:
textes par

Certes, la tradition provençale de Noël est célébrée partout en pays d’Oc, avec le grand souper du 24 décembre, avant de se rendre à la messe de minuit. Ce « réveillon » compte sept plats maigres en souvenir des sept douleurs de Marie, servi avec treize petits pains suivi des treize desserts (fougace, nougats, fruits et fruits secs…), qui représentent la Cène avec les douze apôtres et Jésus.

Même un Provençal peut alléger la tradition. Le Comité des Vins de Provence a eu l’excellente idée de proposer à un grand chef de créer un menu provençal qui s’allierait aux vins de Côtes de Provence. C’est ainsi qu’Alain Passard, chef parisien triple étoilé à l’Arpège a joué le jeu : « Noël en Provence, dit-il, c’est la fête des cinq sens. Les parfums des vins aux trois couleurs se marient particulièrement bien avec les saveurs et les couleurs chaudes de l’hiver ». Après concertations et dégustations, un menu (en trois plats : entrée, plat, dessert) a été concocté avec les accords mets et vins : langouste (de Méditerranée) avec le rosé, canard rôti avec le rouge, et soufflé aux coings avec le vin blanc.

Brigitte Brunot

Voici donc des recettes, à déguster sans modération : ce n’est pas tous les jours qu’un grand chef s’invite à votre table de fête ! Aujourd’hui, plein feu sur la langouste de Méditerranée :