Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Depuis son invention en 1925, le ruban adhésif est devenu pour tous, le ruban Scotch...

Crédits:
textes par
Catégorie Les paradoxales

Quand Richard Drew met au point son premier ruban adhésif, c’est pour résoudre un problème que connaissaient les peintres en carrosserie. Lorsqu’ils devaient délimiter deux zones de couleur, les ouvriers masquaient certaines parties de la carrosserie à l’aide de colle et de papier journal. Souvent, la peinture se décollait en même temps que le papier et la colle...

Les ouvriers donnent un nom cette invention qui leur fait gagner du temps et fait faire des économies à la compagnie 3M déjà fameuse, le Scotch tape, en hommage aux us et coutumes… écossais. Depuis, des centaines de milliers de kilomètres de ruban sont passés sous le pont, plus précisément sur les bureaux des écoliers et des secrétaires du monde entier. La marque s’est d’ailleurs diversifiée. Ainsi son Scotch® Magic™ qui fête ses 50 ans. Une de ses plus belles réussites puisqu’il ne jaunit pas avec le temps et permet d’écrire dessus. Pour le compte, les responsables marketing lui donnent un contenant original en le glissant dans un escarpin. Pas n’importe lequel, un Stiletto noir et vernis du plus bel effet qui fait office de dévidoir. Un hommage un peu machiste, il faut en convenir, aux nombreuses employées de bureau. Une série limitée destinée, qui sait, à devenir culte.

  • Vendu au prix de 8 €, disponible dans les papeteries et magasins spécialisés.