Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : le buzz de la Patrouille de France,

Crédits:
autre

une femme dans l’avion et une autre pour marraine, la Première Dame... de France.

Pour le 150ème anniversaire de son rattachement à la France, Nice avait vu grand. Il est vrai qu’avec un maire ministre, on peut s’attendre à du… flamboyant, à du grandiose. Comme la présence dans le ciel au dessus des toits et à l’aplomb de la grande bleue, de la Patrouille de France, la seule, l’unique, celle qui fait le spectacle et briller les yeux des petits et des grands.

Un beau show à n’en pas douter, précédé par le saut groupé de 35 parachutistes qui dessinèrent le chiffre 150 et suivi d'une cérémonie solennelle devant le monument du Centenaire, sur la Promenade des Anglais. Belles performances en série que le meeting aérien de la Patrouille de France, il faut le voir au moins le voir une fois dans sa vie. Le buzz était aussi dans la présence, parmi les huit équipiers, d’une représentante du sexe faible. Un petit bout de femme qui tient sa place et quelle place, celle de leader.


-Virginie Guyot et Christian Estrosi : deux leaders…

Le commandant Virginie Guyot, est la première femme pilote à la Patrouille de France. Arrivée en 2008, chef de patrouille, elle a 2000 heures de vol à son actif. Âgée de 33 ans, elle a été pilote de Mirage F1 CR à l’Escadron de Reconnaissance 2/33 « Savoie » sur la base aérienne 112 de Reims de 2002 à 2008. Elle fait maintenant office, on l’aura compris, de commandant de la Patrouille de France. C’est elle qui pilote l'avion à la tête de toutes les différentes formations accomplies avec les 8 ou 9 Alphajet franco-allemand. Véritable chef d'orchestre, elle coordonne, avec sa voix, les changements de formation afin d’obtenir une synchronisation parfaite entre tous les avions. Beaucoup aimerait être une petite souris pour assister incognito à la séance de briefing qui a lieu avant chaque vol. Après avoir passé en revue tous les aspects techniques (météo, fréquences radio, procédures, …), toutes les figures sont minutieusement répétées mentalement. Seul le leader parle. C'est l’heure de la "musique". Les pilotes entrent dans un moment de concentration intense, et répètent tous les gestes qu’ils feront pendant la série. Extrêmement concentrés, déjà équipés de leur tenue, ils empoignent leur casque et vont aux avions. Ils sont alors prêts à faire leur show.

En 1988, la Patrouille de France décidait d’avoir un parrain. Alain Delon fut le premier, Michel Drucker prit le relais en 1990, suivi par Jean-Claude Killy en 1991. En 1993, ce fut au tour du Prince Albert de Monaco, puis en 2001 de David Douillet.

Second buzz, une femme enfin pour accompagner la première femme leader, et quelle femme, la Première Dame de France. Nous la connaissons tous : Carla Bruni-Sarkozy, parfaite incarnation de la beauté et de l’élégance, ambassadrice idéale à l’image de la Patrouille de France…