Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Les ports bleus de la Côte d’Azur : Le Var, plus respectueux de la mer,

Crédits:
textes par

renvoie les Alpes-Maritimes à ses… bonnes intentions.

Le verdict est tombé hier à Port Camargue, les Pavillons bleus flotteront sur le port Vauban d’Antibes, le port de la Napoule, celui de Pierre Canto à Cannes, avec une mention toute particulière pour le port Camille Rayon de Golfe Juan qui détient le pavillon depuis 15 ans… Une portion néanmoins congrue pour les nombreux ports de plaisance du département des Alpes-Maritimes, surtout si on le compare avec son voisin, le Var. Douze de ses ports pourront raccrocher le Pavillon bleu. Une belle performance lorsqu’on connaît les critères rigoureux exigés pour son obtention et qui ont plutôt tendance à se durcir au fil des ans. Les douze ports récompensés de leurs efforts permettent aussi de placer le Var, largement en tête au classement des départements français.

- le port de Théoule (au premier plan) et le port de la Napoule, Pavillon bleu…


Il faut le souligner, il n’y a aucune obligation de se plier à ce petit jeu. Si l’on ne se sent pas prêt ou si l’on boude cette classification pourtant prisée et reconnue par les touristes, surtout ceux venant du Nord de l’Europe, tant pis et surtout dommage ! Le plus souvent, ce sont les critères à remplir sur lesquels les candidats putatifs butent et se découragent. Certains sont essentiels et touchent au respect de l’environnement, à la prévention et à la réduction à la source des nuisances, à la récupération des déchets et à leur traitement… On ne sera donc pas surpris de voir beaucoup de ports des Alpes-Maritimes, sis dans des communes n’ayant toujours pas de station d’épuration des eaux (ou des stations peu performantes), ne pas postuler pour le Pavillon bleu…

Un classement concerne aussi les communes, et là aussi les critères sont sévères et détaillé. Dans le 06, seules Antibes, Cap d’Ail, Nice ont pu s’enorgueillir, en 2009, de cette appellation. Cette année, la liste des heureuses et méritantes communes sera annoncée lors d’une conférence de presse, le 28 mai, 11 heures, à Mers-les-Bains dans la Somme.

  • Cette année, Maud Fontenoy, entre autre porte-parole de l’UNESCO pour les océans, est une marraine on ne peut plus crédible de la campagne Pavillon Bleu, organisation elle-même issue de l’office français de la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement en Europe. Elle a traversé les océans et pu voir dans quels états ils étaient, ayant par exemple à pagayer plusieurs fois dans une immense mer de déchets, majoritairement produit par l’homme.