Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mougins : les femmes au firmament

Crédits:
textes par
images par

à l’occasion du Festival International de la Gastronomie…

Depuis 4 ans, tous les épicuriens de la région, amateurs de découvertes gastronomiques et œnologiques, attendent avec impatience le mois de septembre pour assister à cette « Grand Messe » des saveurs.

Chaque année a eu son thème, la 1ère édition étant bien sûr un hommage à Roger Vergé qui, avec son Moulin, avec hissé au pinacle la cuisine méditerranéenne et fait de Mougins le village le plus étoilé de France.

Le Festival International de la Gastronomie se tiendra dans la jolie petite commune fleurie et ensoleillée, transformée pendant 3 jours, en temple de l’Art Culinaire : les 10, 11 et 12 septembre 2010. Pour présenter cet événement, le Maire de Mougins et Conseiller Régional, Richard Galy, avait choisi le Park qui avait hébergé l’an passé le Festival. Mais depuis, les choses ont évolué. Le traiteur Lenôtre a pris la gestion du lieu et s'est tout de suite positionné comme partenaire officiel de la manifestation. Lors de la conférence de presse de présentation, le directeur régional du groupe,Philippe Joannès, a, au nom de Patrick Scicard, président du directoire, annoncé que la soirée de gala se déroulerait justement au "Park Lenôtre Mougins", le dimanche 12 septembre.

Que Roger Vergé soit rassuré, la relève des chefs est assurée à Mougins. En plus de Serge Gouloumès, chef étoilé du Mas Candille, qui participe activement à l’organisation de la manifestation, le jeune MOF étoilé du Moulin de Mougins, Sébastien Chambru et Philippe Joannès (cité plus haut), également Meilleur Ouvrier de France, s’investissent beaucoup dans la vie de leur commune.

Présents lors de la présentation des Étoiles de Mougins, ils ont été rejoint par l’élite étoilée de la région : Philippe Jégo de l’Impérial Garoupe, Yannick Franquès de Château Saint Martin à Vence, David Faure de l’Aphrodite à Nice, Stéphane Raimbault de l’Oasis à La Napoule, Christian Morisset du Figuier de Saint Esprit à Antibes, Sébatien Broda du Park 45 à Cannes, Takeo Yamazuki de Yoshi à Monaco… Cet aréopage ne pouvait que bien augurer la qualité de ce Festival 2010.

La nouveauté de l’année est que le Festival sera résolument féminin, avec Anne-Sophie Pic comme invitée d’honneur. Discrète, elle est la personnification des la réussite d’une femme chef de cuisine, avec un talent reconnu qui laisse s’exprimer la franchise des goûts tout en osant des alliances audacieuses.

Pourquoi un festival au féminin ? Si l’on écoute les grands chefs actuels, ils ont tous une mère, une tante ou une grand-mère, excellente cuisinière, qui leur a transmis le goût de la cuisine. Pourtant, dans l’histoire de la gastronomie, elles ont été négligées au cours des siècles jusqu’à l’arrivée des « Mères » au début du XXème siècle : la Mère Blanc à Vonnas, grand-mère de Georges Blanc et considérée comme la meilleure cuisinière du monde par Curnonski, ou la Mère Brazier qui obtint 3 étoiles au Michelin. La liste est longue de femmes qui ont marqué et marquent aujourd’hui le monde culinaire. Pour cette édition 2010, elles sont déjà une vingtaine de Françaises à avoir confirmé leur présence, une dizaine d’étrangères, sans oublier les pâtissières, boulangères et écrivains.

C’est avec curiosité et impatience qu’on attend le moment où l’on pourra déguster leurs préparations, lors des ateliers culinaires du Festival. Bien d’autres animations sont proposées, avec notamment les Concours des Espoirs de Mougins, du Jeune Sommelier. Il se passe toujours quelque chose aux Étoiles de Mougins.


  • Richard Galy, Serge Gouloumès, Sébastien Broda, Mickaël Gracieux, Philippe Joannès et Christian Morisset ; (assis) Yannick Franquès, Sébastien Chambru, David Faure, Stéphane Raimbault et Philippe Jégo –