Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Côte d’Azur : reconnaissances de l’état de catastrophe naturelle

Crédits:
textes par

pour les communes du littoral chamboulées par les coups de mer à répétition.


- boulevard du Midi à Cannes…

L’État a fait diligence et pour une fois, a été relativement prompt à réagir et à reconnaître le caractère exceptionnel des événements climatiques qui se sont déchaînés sur le département des Alpes-Maritimes. ils ont touché le littoral entre Menton et la Napoule avec une rare violence. La préfecture vient de communiquer la liste parue au Journal officiel du 13 mai.

  • Cagnes-sur-Mer, Nice, Saint-Laurent-du-Var, Villeneuve-Loubet, au titre des inondation et choc mécanique liés à l'action des vagues du 22 décembre 2009 ;
  • Antibes et Cannes, au titre des inondation et choc mécanique liés à l'action des vagues du 22 au 23 décembre 2009 ;
  • Cagnes-sur-Mer, Cannes, Villeneuve-Loubet, au titre des inondation et choc mécanique liés à l'action des vagues du 1er janvier 2010 ;
  • Antibes, Nice, Saint-Laurent-du-Var, Vallauris, au titre des inondations et choc mécanique liés à l'action des vagues du 1er au 2 janvier 2010.

Les communes de Nice et de Grasse ont eu à souffrir aussi de mouvements de terrain durant le mois de décembre 2009. Les dégâts qui sont survenus pourront, grâce à ce même classement, être mieux remboursés. À condition que les victimes déposent, dans les 10 jours à compter de la parution de l’arrêté publié au J.O., un état estimatif des pertes qu’ils ont subies auprès de leurs compagnies d’assurance, afin de bénéficier du régime d’indemnisation instauré par la loi.


- plage de la Napoule, en janvier 2010…

Les dossiers pourraient néanmoins se compliquer par le fait, que depuis, de nouveaux événements climatiques ont ravagé des plages dont les gérants avaient sans attendre réalisé des travaux de réhabilitation. Particulièrement celles de Cannes dans la perspective du Festival du film et du Grand prix de formule 1 de Monaco. Notons que le beau temps semble revenu, le public quant à lui reste fidèle et les vedettes sont au rendez-vous. Tout baigne quoi !